En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le cardinal Barbarin dans la tourmente
 

Lancée sur le site change.org, la pétition a déjà recueilli près de 52.000 signatures en deux semaines. A l'origine de cette initiative, un étudiant lyonnais en sciences politiques de 21 ans, Pierre Lopez, qui n'est pas un catholique pratiquant. Il ne pouvait juste pas accepter l'inaction de l'Eglise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • J Ripleure
    J Ripleure     

    L'avocat du Cardinal Barbarin, Me André Soulier, s'est déclaré scandalisé des propos du premier ministre :

    « "N'a-t-il pas autre chose à faire qu'à se prononcer sur un dossier qu'il ne connaît pas, puisque les magistrats ne communiquent pas les éléments de procédure? Je suis stupéfait, et je conseillerais au Premier ministre de modérer ses propos", a lancé l'avocat. "Je me demande ce que vient faire le chef du gouvernement dans cette mêlée", a-t-il ajouté peu après.

    […]

    "Dans cette affaire, rien ne me paraît normal. Je n'ai pas accès à la procédure, tandis que des gens (des victimes, ndlr) se répandent dans la presse en disant qu'ils ont porté plainte. Et maintenant, voilà qu'un haut cadre du ministère de l'Intérieur dit qu'il a lui aussi déposé plainte, classée sans suite, et qu'il en veut beaucoup au cardinal Barbarin de ne pas s'être occupé de lui! Je pense que ce haut fonctionnaire devrait être rappelé à un certain nombre d'obligations", a tempêté l'avocat.

    Me Soulier a ensuite affirmé "ne rien savoir" de cette histoire, qui se serait déroulée en 1990, et du contenu de la plainte déposée contre son client. "Il (la victime, ndlr) peut se répandre dans la presse, il peut raconter n'importe quelle corniguedouille, je n'en saurais rien." Le conseil de Mgr Barbarin affirme d'ailleurs songer à porter plainte pour diffamation. "Quand on dit que des gens ont été poussés au suicide... Qui, quand, où?" »

    http://www.bfmtv.com/societe/avocat-du-cardinal-barbarin-j-appelle-manuel-valls-a-moderer-ses-propos-959191.html


    Cette histoire ressemble très fort à une cabale contre le cardinal Barbarin, et à travers lui, contre l'Église catholique. Manuel Valls ferait mieux de prendre ses responsabilités face à tous les enseignants pédophiles qui sont laissés en liberté avec la complicité de l'Éducation nationale. (Le SB)

  • Rians83
    Rians83     

    Pour les uns il faut mettre en avant la présomption d'innocence et pour les autres c'est l'échaffaud sans attendre les conclusions de la justice qui n'est pas, comme chacun le sait,du côté de l'église.
    Et bien moi j'en ai assez que l'on s'attaque à nos valeur. Etudiants, lycéens devraient plutôt s'occuper de leur étude et attendre de payer des impôts avant de manifester. Il ne faut pas oublier que 27 radiations pour pédophilie ont eu lieu dans l'éducation nationale sans que médias et groupuscules anti clérical ne se soient alarmés

    Rians83
    Rians83      (réponse à Rians83)

    Et puis ce n'est pas lui le pédophiles

    Protagorase
    Protagorase      (réponse à Rians83)

    Il est vrai que la religion chrétienne est la religion du pardon !

Votre réponse
Postez un commentaire