En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Renaud Lavillenie, en juillet 2013.
 

Renaud Lavillenie va tenter de décrocher ce lundi après-midi à Pékin le titre de champion du monde de saut à la perche, le seul qui lui manque. Invité de Jean-Jacques Bourdin, son frère prévient : "ce sera un concours dur".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire