En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Véhicules d'occasion: le projet de loi pour mettre fin aux arnaques
 

Pour protéger les acheteurs d'une voiture d'occasion des éventuels vice cachés de celle-ci, le projet de loi d'un sénateur Les Républicains prévoit la mise en place d'un contrat écrit qui permettrait à l'acheteur de se retourner contre le vendeur. Philippe, victime d'une arnaque témoigne sur RMC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • AUTOREDUC
    AUTOREDUC     

    Une initiative que nous saluons, mais juste préciser que cela est déjà possible, puisque nous sommes les pionniers en France pour la sécurisation des transactions automobiles entre particuliers, avec expertise à domicile par un expert agréé et livraison du véhicule à domicile.

  • 109600
    109600     

    Il y a longtemps que l’Etat veut mettre son nez dans la vente entre particuliers de véhicules d’occasion afin de taxer ces transactions. De plus, les professionnels de l’automobile lorgnent sur ce marché qui leur échappe. Donc après des réunions très discrètes entre ces deux protagonistes, il a été décidé de dissuader les particuliers par des tracasseries administratives afin de les diriger vers les concessionnaires. L’Etat récupérera de la TVA et les professionnels de nouveaux clients.
    Mais pour que cela marche, il faut dans un premier temps enrober tout cela en faisant croire aux « sans dents » que l’on cherche à les protéger alors que le système actuel fonctionne bien. Méfiez-vous, la deuxième phase vous guette. Encore une atteinte à la liberté.

Votre réponse
Postez un commentaire