En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Suicides à France Telecom: "Il fallait faire partir 22.000 personnes, peu importe les moyens"

En 2011, le père de Raphaël, salarié de France Télécom s'était suicidé sur le parking d'un site de l'entreprise.
 

Le parquet de Paris a demandé le renvoi en procès pour harcèlement moral de France Télécom après la vague de suicides dans l'entreprise à partir de 2008. Un premier pas pour Raphaël, le fils d'un salarié du groupe qui s'était donné la mort en 2011.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire