En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Vers une privatisation des radars? "Personne ne pourra plus nous dire qu'ils sont là pour la sécurité"
 

Le ministre de l'Intérieur a annoncé son intention de privatiser les contrôles de vitesse à des sociétés extérieures.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Marcojm
    Marcojm     

    Bonjour a toute votre equipe formidable .....poser donc la question a notre cher Emmanuel concernant les radars, si a un moment il s est fait flache avec sa voiture personnelle et si il a paye ce PV d ecces de vitesse. Si oui faite verifier par la suite par votre equipe car je suis sur que ce cher monsieur ne doit pas payer des PV comme la plupart des policiers .....j en parle en connaissance de cause ....bonne journee a vous

  • Marcojm
    Marcojm     

    Bonjour a toute votre equipe formidable .....poser donc la question a notre cher Emmanuel concernant les radars, si a un moment il s est fait flache avec sa voiture personnelle et si il a paye ce PV d ecces de vitesse. Si oui faite verifier par la suite par votre equipe car je suis sur que ce cher monsieur ne doit pas payer des PV comme la plupart des policiers .....j en parle en connaissance de cause ....bonne journee a vous

  • 68art
    68art     

    Vos mieux s,occuper des citoyens qui vont au boulot , que des banlieues !
    radars, banlieues, argent faciles !

    Marcojm
    Marcojm      (réponse à 68art)

    On est bien d accord ....nous arrivons a un stade ou c est du n importe quoi

  • sinbad21
    sinbad21     

    Tant que c'est l'État qui met les amendes, on peut encore s'illusionner que c'est au nom de la sécurité. Mais avec la privatisation plus de doute, c'est du racket. Bienvenue au club des sociétés parasites, les Cofiroute et cette société dont j'ai oublié le nom, qui devait installer des portiques à taxes et qu'il a fallu indemniser à coup de milliards.

Votre réponse
Postez un commentaire