En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dans chaque classe, trois filles et deux garçons sont victimes de violences en ligne, ou cybersexisme
 

En mars dernier, le suicide d'une adolescente à Lisieux (Calvados), victime de harcèlement en ligne, avait provoqué l'émoi de toute une région. A l'occasion de la journée consacrée à la prévention contre le cybersexisme, Véronique, sa mère témoigne de nouveau au micro de RMC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire