En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Je n'ai jamais été son assistante": comment France 2 a exhumé l'interview de Penelope Fillon
 

Dans une interview datant de 2007 et diffusée ce jeudi soir dans le magazine Envoyé Spécial, sur France 2, Pénélope Fillon affirme n'avoir jamais été l'assistante parlementaire de son époux, ni sa chargée de communication. Yvan Martinet, journaliste d'Envoyé Spécial, raconte ce jeudi sur RMC comment ils ont exhumé cette interview vidéo.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • bullshit
    bullshit     

    Un documentaire objectif? Le ton du médecin qui annonce à son patient qu'il est condamné.
    L'"interview" révélatrice: ne révèle rien: 3 secondes.
    La télé a montré un document supposé avoir été signé par Mme Fillon; OK qui reconnaît SA signature? Pourquoi ne nous montre-t-on pas des documents avec le nom de Mme Fillon et les sommes qu'elles a touchées? Voilà qui serait probant, si elles sont vérifiées...
    Documentaire très à charge, qui m'amène à me poser des questions sur tous ceux que j'ai vus et cru crédibles.

  • miss tosca
    miss tosca     

    Marre de cette cabale qui vise, un homme peut-être, mais surtout à empêcher de mettre en œuvre un programme.
    Une majorité de Français vote « la droite a déjà perdu » ! Eh bien, voilà comment la France peut continuer à s’enfoncer avec un tel défaitisme, un tel fatalisme.
    Qui peut nier que ces révélations n’ont qu’un objectif, maintenir une gauche qui a dévalorisé notre pays et l’a menée vers la décadence.
    Je n’ai pas voté pour Fillon, mais pour son programme (j’avais parrainé un autre prétendant très près en propositions). Beaucoup ont ce point de vue, je ne souhaite donc pas voir arriver un Juppé, Baroin ou Tartenpion qui ne fera que du Chirac … et je vois déjà la zizanie pour arracher la place. S’il est acculé à passer la main, il faut impérativement un candidat respectant son programme à la lettre, avec le soutien de toute la « ménagerie », mais la copie ne vaut jamais l’original.
    Argent public ! Ne me faites pas rire (jaune) ! N’a-t-on pas payé pour une somme équivalente (avec les cotisations, les frais de déplacements et hébergements) un figaro pour les 4 poils de Moi Je, gardes du corps et divers pour ses maîtresses, ribouldingues à La Lanterne pour Thomas et copains servi s avec personnel en livrée? Un poste créé de toute pièce pour recaser un LePaon, une Lauvergeon qui nous a coûté des MILLIARDS et flingué Areva et EDF maintenant, une place à 9 000 €/mois pour Lang qui multiplie les déficits à L’IMA, multiples commissions Théodule pour placer les copains, la Mairie de Partis qui emploie combien de syndicalistes détachés et ne travaillant pas pour elle, etc etc etcS
    Argent public ! Ce soir, « halali » avec Envoyé spécial ! Allez, le « Corbeau déchaîné », révèle-nous les dessous de France Télévision et Radio France, un sur effectif délirant avec des salaires, congés, absentéisme délirants, pour des programmes de plus en plus débiles et inintéressants.
    Argent public ! Ces syndicats, déjà prêts à mettre dans les rues des hommes et des femmes au cerveau lessivé par leur idéologie de cocos. Parlons du siège de la CGT nous ayant coûté plus d’un ½ milliard de francs (merci P.Maurois), de toutes ses magouilles et détournements de fonds, combien d’éléments qui ont trouvé ainsi la planque pour ne plus bosser. Qu’on nous parle de ses dizaines de millions placés en Bourse, de ses châteaux où nos impôts passent en réceptions. Parlons du soutien et des grèves récurrentes au profit de salariés qui depuis longtemps devraient être alignés sur le privé. L’EDF et son CE déficitaire bien que percevant 600 millions/an, finançant le PC et ses syndicats. L’EDF et sa taxe CTA sur nos factures pour indemniser (partiellement) la CNAV payant les retraites bien plus avantageuses de son personnel.
    La liste pourrait être bien plus longue.
    Je n’absous pas Fillon qui a le gros défaut d’être un teigneux, pas le mieux pour obtenir la compassion. Pour être honnête, pourquoi tous les « détracteurs procureurs » ne disent pas qu’avant 2013 le surplus non utilisé sur l’indemnité était acquis à l’élu EXONERE d’impôt !!! Je me demande si Fillon avait conservé ces sommes, aujourd’hui, n’entendrions-nous pas la chanson « il a profité de cet argent, voire il a employé sa femme au noir » ?
    C’est à la France que je pense, et je ne souhaite pas la voir encore décliner pendant 5 ans. Alors, gens de Droite et du Centre, relevez la tête et battez-vous au lieu de vous coucher. N’encaissez plus sans riposter.

    bullshit
    bullshit      (réponse à miss tosca)

    Merci pour votre article qui me fait me sentir moins seule...Nous sommes vraiment un peuple qui marche sue la tête et qui marchera encore plus sur la tête avec l'illuminé de Hamon...

  • jesaisriemmaisjediraittout
    jesaisriemmaisjediraittout     

    Les journalistes de France 2 à mettre au cachot

Votre réponse
Postez un commentaire