Villefranche-sur-Saône: l’auto-école non mixte doit-elle ouvrir?

Les Grandes Gueules du lundi au vendredi à partir de 10h.
 

Une salle de code réservée aux femmes. C’est l’idée qu’a eu la future propriétaire d’une auto-école de Villefranche-sur-Saône qui ouvrira ses portes dans quelques jours. Une démarche purement commerciale d’après l’intéressée: "Moi je fais du commerce, je suis là pour faire de l’argent" se justifie l’entrepreneure musulmane. Sauf qu’en pleine polémique autour du burkini, cette action est considérée par certaines personnes comme un acte communautariste. Villefranche-sur-Saône: l’auto-école non mixte doit-elle ouvrir?

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • pbourieau
    pbourieau     

    Le chemin du communautarisme est donc tracé, la piste est ouverte. A quand des médecins pour femme, des piscines pour femme, des plages pour femme, etc.. liste non exhaustive et uniquement bornée par l'imagination de ces mêmes communautaristes.

  • Ehrard
    Ehrard     

    Il faut arrêter de se voiler la face et appeler "un chat, un chat". Oui cette idée d'auto école est complètement communautaire et religieux. La personne qui ouvre cette structure est de confession musulmane évidemment et votre collègue Fatima à qui vous avez gentiment demandé son avis sa réponse est pour le moins ambigüe , pensez ! elle va pas taper sur sa "soeur". Sous prétexte du mur porteur qu'elle ne peut casser non mais franchement ou va t-on ??

  • norton_13
    norton_13     

    le grand remplacement, c'est maintenant !

    mysti
    mysti      (réponse à norton_13)

    oui, les français qui sont suffisamment jeunes et courageux pour aller faire leur vie ailleurs commencent à partir petit à petit vers et qui va rester....bien sûr, on laisse la place, mais après 40 ans d'une politique destructrice, les gens en ont marre de ramer à) contre-courant et baissent les bras

Votre réponse
Postez un commentaire