En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Christophe Malloggi, secrétaire général de Force Ouvrière Air France, ce jeudi sur RMC.
 

Une enquête interne aurait permis d'identifier une dizaine de salariés impliqués dans l'agression de deux cadres de la compagnie, lundi. Si des délégués syndicaux étaient présents au moment de l'agression, Christophe Malloggi, secrétaire général de Force Ouvrière Air France, assure sur RMC qu'ils essayaient de protéger les deux cadres.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Boucasucs
    Boucasucs     

    Non à peine, mais alors si c'est pas les syndicats c'est les flics!!!

  • strikler
    strikler     

    Tout un plat pour une chemise et une simple bousculade comme il y en a dans toutes les écoles alors qu'il y a peu un gendarme mobile a tué un jeune militant et manifestant écologique d'une grenade en plein dos.....ha oui mais il n'était pas DRH c'était seulement un futur "sans dents illettré de la France du bas".....

    supernova
    supernova       (réponse à strikler)

    Rien à voir entre ces merdeux de sivens et ce qui vient de se passer chez France. Ces salariés doivent être virés et les syndicats surtout CGT et sud dissous. Ce ne sont que des gros mniables. Tout mon soutient aux gendarmes de sivens !

Votre réponse
Postez un commentaire