En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un militant de No Border, à Calais (photo d'archives).
 

RMC s'est rendue dans la jungle de Calais à la rencontre d'activistes de No Border, accusés par l'Intérieur de manipuler les migrants en les poussant à la violence contre la police. Des accusations qu'ils rejettent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • jacau
    jacau     

    MDR
    On se dirige vers un vrai ,vrai B..... pendant la super conférence sur ???
    Ca débute bien, bon climat

  • facebook33462481
    facebook33462481     

    L armée, des bulls ! C est extrême gaucho dans le charter avec les autres .

  • Rivesaltes
    Rivesaltes     

    RMC se déplace vers la violence? Et la réalité des autres?

  • zombie-france
    zombie-france     

    Comment cela se fait-il que lorsque les faits montrent qu'il y a des troubles à l'ordre public à Calais, RIEN n'est fait, et que lorsqu'un humouriste veut s'exprimer à huit clos devant ses fans, on l'empêche de s'exprimer pour raison d'un éventuel trouble à l'ordre public bidon ??

    barbie
    barbie      (réponse à zombie-france)

    c'est la France qui est comme ça ,et tout le monde le sais ! d'ailleurs c'est pour cette raison que les jeunes veulent tous ce barrer de ce pays ,ou nous n'avons pas tous les même droits ,et même chances !

    goodblow
    goodblow      (réponse à barbie)

    mdr ailleurs c'est toujours mieux pour vous à croire que vous détestez votre pays à le denigrer sans arret ! vous pouvez dire ce que vous souhaitez mais la France est un grand pays ou chacun de nous peut reussir

    jackie
    jackie      (réponse à barbie)

    helas!!! oh combien vous avez raison !!

Votre réponse
Postez un commentaire