En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Najat Vallaud-Belkacem présente ce jeudi son plan anti-harcèlement à l'école
 

INFO RMC - La ministre de l'Education nationale présente ce jeudi de nouvelles mesures pour combattre le harcèlement à l'école. Un numéro de téléphone dédié, le 3020, est créé, ainsi que la mise en place de référents, appelés élèves ambassadeurs, et la création d'une journée nationale "non au harcèlement" dans les établissements scolaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • constantin
    constantin     

    une ânerie de plus de la gauche

  • NeXtStatioN
    NeXtStatioN     

    Bonjour

    Belle tentative de Mme.Vallaud-Belkacem de réduire le harcèlement mais...

    1) Très peu de personnes n'appelleront le numéro proposé (quand on est traumatisé on refuse de parler c'est bien connu)

    2) Les enseignants n'ont pas l’œil sur le harcèlement et ce sera de la formation dans le vide...

    3) La journée "Non contre le harcèlement" ? Beaucoup s'en ficheront...

    Bref, c'est pas avec des "Il faut être gentil" et des "C'est pas bien d'être méchant" qu'on fera bouger les choses...

    Exemple (un peu lié) : le terrorisme existe alors qu'on dit que c'est pas bien...

    C'est un coup d'épée dans l'eau qui n'apportera que des dettes :/

    goodblow
    goodblow      (réponse à NeXtStatioN)

    franchement des pays on deja cette methode et on vu le harcelement diminiué assez fortement donc bon à priori on est pas plus sauvage que les autres lol pk ca ne marcherai pas chez nous ?

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    « Le harcèlement à l'école est un véritable fléau »

    Oui mais dans quels types d’établissement, dans quels endroits particuliers, … ?

    Qui en sont les principales victimes ?

    La réponse est dans ces questions.

Votre réponse
Postez un commentaire