EXCLUSIF - L'alibi de DSK pour s'innocenter

508 opinions
- +
D’après ses avocats, DSK aurait quitté l’hôtel une heure avant l’heure supposée de l’agression de la femme de chambre.

D’après ses avocats, DSK aurait quitté l’hôtel une heure avant l’heure supposée de l’agression de la femme de chambre.

Selon nos informations ce lundi matin, les avocats de DSK auraient reconstitué son emploi du temps. Il aurait quitté l’hôtel vers midi, soit une heure avant l’heure de l’agression supposée de la femme de chambre. Il aurait à ce moment-là demandé sa note et rendu les clefs à la réception. D'après Le Monde, Dominique Strauss-Kahn aurait en fait son check-out de l'hôtel entre 12h28 et 12h38, et les policiers new-yorkais ont ramené l'heure de la présumée agression à 12h, et non plus 13h.

Dominique Strauss-Kahn aurait alors rejoint sa fille pour déjeuner dans un restaurant new-yorkais. La défense s’apprête à donner des preuves matérielles et des témoignages de ce déjeuner. Il aurait ensuite pris un taxi pour l’aéroport. Une fois arrivé à JFK, DSK se serait rendu compte de l’oubli d’un de ses téléphones portables à l’hôtel. Il aurait donc appelé la réception pour s’assurer que ce portable lui soit retourné. C’est cet appel qui a donc permis aux policiers de le localiser et de l’intercepter. Ces derniers faits ont été confirmés par la police ce lundi matin.

Autre information RMC, la défense se penche sur la personnalité et la vie de la victime présumée pour tenter de prouver qu’elle aurait eu un intérêt matériel à se présenter en tant que telle. Les avocats auraient été surpris, lors de la comparution, de voir arriver une jeune femme très peu séduisante. Encore une fois il s’agit de la version de la défense.

La Rédaction et C. Jakubyszyn