Condamné pour ne pas avoir assez fait l'amour à sa femme

162 opinions
- +

Quand la loi entre dans la chambre conjugale, elle a des conséquences pour le moins surprenantes. Jean-Louis, un niçois de 51 ans, l'a appris à ses dépens. La cour d'appel d'Aix-en-Provence a prononcé, en mai dernier, le divorce à ses torts exclusifs pour ne pas avoir honoré suffisamment son épouse. Il devra en outre verser à son ex-femme Monique 10.000 euros de dommages et intérêts. Motif: il ne lui a pas suffisamment fait l'amour au cours de leurs 21 années de vie commune.

Pourtant, Jean-Louis n'a pas manqué de se défendre. « Les relations s'étaient simplement espacées au fil du temps », a-t-il tenté d'expliquer aux juges. Pour justifier ses refus, il évoquait notamment « une fatigue chronique générée par les horaires de travail » ou encore « des problèmes de santé ». Mais rien n'y a fait. Si la décision de justice semble étonnante - voire choquante pour certains - elle s'appuie bel et bien sur le code civil. La loi dispose que « les époux s'obligent mutuellement à une communauté de vie », ce qui implique avoir des relations sexuelles. Ce type de cas est néanmoins exceptionnel. Le seul précédent en France datait de l'année 2000.