Hollande: «Le droit de vote des étrangers en 2013»

Votre opinion
- +

Réagissez dès maintenant sur RMC TALK en cliquant ICI

François Hollande a affirmé mercredi qu'il envisageait pour « 2013 » sa réforme institutionnelle accordant le droit de vote aux étrangers non communautaires aux élections locales.
Invité de France 2 ce mercredi matin, le candidat socialiste a rappelé les champs des réformes qu'il comptait lancer dans les premiers mois suivant son élection, en cas de victoire: « exemplarité de l'Etat », « indépendance de la justice », « pouvoir d'achat », « réformes structurelles dans l'été » comme les réformes « budgétaire », « bancaire » et « territoriale ».

« Après nous prendrons, notamment sur les réformes institutionnelles, des décisions », a ajouté le candidat PS à l'Elysée sur France 2.
Quand ? lui demande-t-on: « Il n'y a pas d'échéance particulière, mais je dirai en 2013, avant les élections de 2014, puisqu'il y a des élections locales qui sont prévues en 2014 ». Il a rappelé que Nicolas Sarkozy avait dit en 2008 y être « intellectuellement favorable ».

« Ce sera uniquement pour les élections municipales, car ce sera le même régime que pour les étrangers européens qui votent déjà aux élections municipales, qui ne sont pas éligibles, qui ne peuvent pas devenir maire ou adjoint, qui peuvent devenir conseillers municipaux » a-t-il précisé.