Copé « en désaccord profond avec la stratégie de Hollande »

114 opinions
- +

Invité ce lundi sur RMC et BFMTV, le numéro 1 de l’UMP, Jean-François Copé a réagi au projet de retrait anticipé des soldats français combattants en Afghanistan, présenté par le président Hollande au sommet de l’Otan.

Jean-François Copé, sur RMC/BFMTV

Jean-François Copé, sur RMC/BFMTV

Au deuxième jour du sommet de l'Otan, François Hollande a défendu son projet de retrait anticipé de nos soldats d'Afghanistan, même s'il concède que des militaires français resteront dans le pays l'année prochaine mais pour former les Afghans. Pas de clash avec Barack Obama. Le président français a arrondi les angles ; en contrepartie, sur le bouclier anti-missile défendu par Washington, François Hollande s'est dit rassuré après les garanties des Américains, notamment en termes de coût et de contrôle politique du dispositif.

« Illogique et complètement incohérent ! »

« Je suis en désaccord profond avec cette stratégie, a réagi Jean-François Copé, le secrétaire général de l'UMP, ce lundi sur RMC et BFMTV : Je pense que c’est pas bien, d’abord vis-à-vis de nos alliés : nous sommes partis ensemble en Afghanistan ; il me semble qu’il y a une logique à ne pas partir avant les autres. C’est pas très conforme à l’idée que je me fais de l’alliance. Le deuxième point : on enlève les troupes combattantes mais on laisse les autres. Tout ça est illogique ! On va donc laisser des soldats non combattants, qui sont des formateurs, au milieu des Afghans, des matériels exposés au feu des autres ; et nous allons donc demander aux alliés de venir assurer leur protection, parce que nos soldats sont partis… C’est complètement incohérent ! ».