Doux va pouvoir vendre une usine à un groupe allemand

4 opinions
- +

RENNES, Ille-et-Vilaine (Reuters) - Le tribunal de commerce de Quimper, dans le Finistère, a autorisé mardi la vente de l'usine Stanven appartenant...

RENNES, Ille-et-Vilaine (Reuters) - Le tribunal de commerce de Quimper, dans le Finistère, a autorisé mardi la vente de l'usine Stanven appartenant au groupe agroalimentaire Doux à la société Saria, filiale de l'allemand Rethmann, a annoncé un porte-parole de la direction de Doux.

L'usine est cédée pour un montant de 22 millions d'euros, ce qui représente une rentrée nette pour Doux de 19 millions, a-t-on précisé de même source.

En redressement judiciaire depuis le 1er juin, Doux est à la recherche de fonds dans l'espoir de pouvoir continuer ses activités dans l'élevage, l'abattage et la commercialisation des volailles, secteur dans lequel il a été leader européen.

L'usine Stanven, qui fabrique des aliments pour animaux domestiques, était considérée comme n'étant pas stratégique par la direction du groupe français.

Pierre-Henri Allain, édité par Emmanuel Jarry

REUTERS