Vers l’interdiction des cheminées en Ile-de-France ?

117 opinions
- +
Lers cheminées à foyers ouverts pourraient être interdite d'ici 2015.

Lers cheminées à foyers ouverts pourraient être interdite d'ici 2015.

Est-ce bientôt la fin des soirées au coin du feu ? Une mesure du plan de protection de l’atmosphère en Ile-de-France entend interdire les cheminées à foyers ouvert d’ici à 2015. Les cheminées à foyer ouvert sont celles qui ne possèdent pas de vitre pour séparer l'appartement du foyer. Elles sont généralement les plus anciennes, les plus appréciées et celle ayant le plus de cachet. Le motif de cette "guerre" contre les cheminées ouvertes : elles seraient un réel danger pour la qualité de l'air en générant du gaz et des particules fines.
Ces particules microscopiques viennent se loger dans les poumons et provoqueraient, à long terme, des troubles respiratoires. La direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'Ile de France appelle à « une prise de conscience de la population » sur cette question.

Jean Sciare est spécialiste de la pollution de l'air. Selon lui, les cheminées sont de réelles sources de pollution et la mesure d’interdiction est une bonne mesure. « Les cheminées à foyers ouverts émettent beaucoup plus de particules que les autres moyens de chauffage bois. Mais en terme de qualité de l’air intérieur, ce sont ceux qui émettent le plus de particules de chauffage bois dans l’habitacle. De manière générale les aérosols de combustion présentent une toxicité avérée de par leur taille car ce sont des particules fines qui vont aller directement dans l’arbre bronchique humain. Et puis ils contiennent des composés aromatiques organiques dont on connait la toxicité ».

« A l’échelle de l’année, estime ce spécialiste, la pollution générée en Ile-de-France par le chauffage bois est équivalente à la pollution générée par le trafic. Il y a la cheminée à foyer ouvert, à foyer fermé et les poêles à bois. Quand on regarde les foyers ouvert on s’aperçoit qu’ils émettent deux fois plus de particules que les foyers fermés et vingt fois plus que les chaudières bois dernière génération ».

Tugdual de Dieuleveult avec M.Bodrero