USA : Trois jeunes femmes séquestrées pendant une dizaine d’années et retrouvées vivantes

12 opinions
- +
Amanda Marie Berry (à gauche) et Georgina Lynn DeJesus, deux des trois jeunes femmes portées disparues depuis une dizaine d'années aux Etats-Unis.

Amanda Marie Berry (à gauche) et Georgina Lynn DeJesus, deux des trois jeunes femmes portées disparues depuis une dizaine d'années aux Etats-Unis.

Elles étaient portées disparues depuis dix ans, et vivaient pourtant dans une maison de Cleveland dans l’Ohio, entourées de voisins, sans que personne ne le sache. Lundi, trois jeunes femmes ont été retrouvées en vie aux Etats-Unis, recluses dans un quartier résidentiel de la ville, non loin des lieux où au moins deux d'entre elles avaient été aperçues pour la dernière fois.

L'alerte a été donnée par un voisin qui a entendu des cris et s'est précipité sur place, donnant son téléphone portable à l'une des femmes pour qu'elle prévienne la police. « Aidez-moi ! Je suis Amanda Berry. J'ai été enlevée et je suis portée disparue depuis dix ans et je suis ici, je suis libre à présent », a-t-elle dit à l'opérateur du 911, les services d'urgence, selon un enregistrement de l'appel diffusé par le quotidien de Cleveland, le Plain Dealer.

Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight ont été hospitalisées au MetroHealth Medical Center. Elles semblent en bonne santé, a dit un médecin de l'hôpital lors d'une conférence de presse qui a refusé en revanche de commenter les informations selon lesquelles deux enfants auraient également été retrouvés, selon des médias locaux.
Amanda Berry, aujourd'hui âgée de 26 ans, a été enlevée en 2003, à la veille de son dix-septième anniversaire, alors qu'elle quittait le fast-food où elle travaillait. Gina DeJesus a disparu l'année suivante alors qu'elle n'avait que 14 ans. Michelle Knight a été portée disparue en 2000 à l'âge de vingt ans, selon CNN.

Trois frères âgés de 50, 52 et 54 ans ont été arrêtés sur les indications des jeunes femmes, a annoncé Ed Tomba, le numéro deux de la police de Cleveland, qui a ajouté que les ex-captives avaient probablement été séquestrées dans cette même maison depuis leur enlèvement. L'un des suspects, identifié plus tôt dans la journée sous le nom d'Ariel Castro, chauffeur de car scolaire, est le propriétaire de la maison où les trois jeunes femmes ont été retrouvées, a dit un de ses oncles qui tient une épicerie dans la même rue. « Je suis heureux qu'Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight aient été retrouvées en vie », s'est réjoui le maire de la ville, Frank Jackson, avant d'ajouter : « De nombreuses questions sans réponses demeurent sur cette affaire, et l'enquête est en cours ».

Charles Ramsey, le voisin à l'origine de l'alerte, a raconté aux chaînes de télévision qu'à son arrivée devant la maison, il avait vu Amanda Berry qui tentait désespérément d'ouvrir la porte. « Ensuite j'ai réalisé que je composais le 911 pour Amanda Berry. Je croyais que cette fille était morte », a-t-il poursuivi sur CNN. Il a ajouté que la jeune femme était sortie de la maison « avec une petite fille ».
De nombreuses zones d'ombre demeurent sur cette affaire qui rappelle le cas de Jaycee Dugard, enlevée en 1991 en Californie à l'âge de onze et retenue en captivité pendant plus de dix-huit ans. Son ravisseur, Phillip Craig Garrido, a été condamné à 431 ans de prison. La libération des trois disparues de Cleveland fait également écho à la longue captivité de l'Autrichienne Natascha Kampusch, enlevée sur le chemin de l'école en 1998 à Vienne et qui a réussi à s'échapper près de huit ans plus tard, en 2006. Son ravisseur, Wolfgang Priklopil, s'est suicidé le même jour.

La rédaction avec Reuters