INFO RMC – Cahuzac touche toujours ses indemnités d’ancien ministre

83 opinions
- +
Jérôme Cahuzac touche encore ses indémnités d'ancien ministre soit 9 443 euros bruts mensuels

Jérôme Cahuzac touche encore ses indémnités d'ancien ministre soit 9 443 euros bruts mensuels

Jérôme Cahuzac a démissionné le 19 mars après ses aveux sur l’existence d'un compte à l’étranger. Le Premier ministre lui a écrit le 4 avril pour lui demander de renoncer à ses indemnités qui lui sont légalement dues pendant 6 mois en tant qu'ancien membre du gouvernement. Mais depuis, Jérôme Cahuzac n'a pas signifié qu'il acceptait d'y renoncer. L’ancien ministre du Budget touche donc encore tous les mois 9 443 euros bruts mensuels. Impossible de le contraindre à les abandonner puisque c'est son droit. Pour le moment, Jérôme Cahuzac est donc toujours rémunéré par l'Etat. Son avocat contacté mercredi n'a pas souhaité s'exprimer à ce sujet

Eduardo Rihan Cypel est député de Seine-et-Marne et porte-parole du PS. Il est assez choqué par l’attitude de Jérôme Cahuzac. « C’est vrai que rien ne l’interdit de toucher cette indemnité, constate le député. Mais Jérôme Cahuzac devrait avoir un peu d’esprit, de dignité et surtout beaucoup d’éthique. Il devrait comprendre qu’avec cette attitude il fait un grand bras d’honneur à la France entière. Maintenant, il a le droit de se ressaisir. Il est toujours temps de rendre cet argent. Je ne veux pas croire que Jérôme Cahuzac aime trop l’argent pour ne pas le rendre ».

Le député communiste du Nord Jean-Jacques Candelier avait écrit au Premier ministre pour que Jérôme Cahuzac ne touche plus ses indemnités. Aujourd’hui, plus que déçu, il ne comprend pas l’attitude de Jérôme Cahuzac. « C’est navrant, explique-t-il. Je suis outré. Il a menti à la population. Il m’a déçu et aujourd’hui, il me déçoit encore. Je ne dirais pas que c’est du vol car il y a droit. Mais vu la faute commise, Jérôme Cahuzac n’est pas un personnage honnête. Il touche un parachute doré. Il aurait pu, vu sa fortune, s’abstenir de toucher cette indemnité. Il ne donne pas une bonne image de l’élu, il doit être dans un autre monde. Qu’il ne revienne pas en politique car il n’a plus rien à y faire ».

Tugdual de Dieuleveult avec A. Manoli