Faire cloner son chien, c’est possible

3 opinions
- +

Une entreprise américaine lance des enchères permettant aux gagnants de faire cloner leur chien.


Une entreprise américaine de biotechnologie, BioArts International, met aux enchères à partir d'aujourd'hui des droits de clonage pour des propriétaires de chiens qui voudraient faire cloner leur animal de compagnie. Il y a 5 droits de clonage à pourvoir, la mise de départ des enchères commence à 100 000 dollars pour un seul clonage. N'importe qui dans le monde peut tenter de remporter l'enchère en allant sur le site de cette société.  

La méthode utilisée est la même que pour la brebis Dolly, premier mammifère cloné à partir d'une cellule adulte en juillet 1996. Les chiens sont les mammifères les plus difficiles à cloner.

Ce matin sur RMC, Sylvie Chastant, docteur vétérinaire et responsable de l'unité de reproduction de l'école nationale vétérinaire d'Alfort, est revenue sur cette annonce : « C'est un peu du marketing ce que propose cette entreprise. Elle joue sur l'idée qu'en clonant son chien, on en aura un autre, à l'identique, avec le même poil, le même comportement, le même museau... alors que ce n'est pas si évident que ça. Le chien cloné ne sera pas forcément la copie conforme de l'original. La couleur du poil peut être légèrement différente et le comportement, c'est surtout le fait de l'éducation du maître et pas uniquement de la génétique ».

Possible en France ?

A cette question, Sylvie Chastant répond : « Une institution comme l'Inra ou l'école vétérinaire devrait demander l'accord d'un comité d'éthique mais une entreprise privée pourrait tout à fait proposer le même service. Le problème reste le prix car ça coûte encore très cher et que cloner un chien reste beaucoup plus compliqué qu'une vache ou un mouton. Une entreprise française, Cryozootech, basée près de Rambouillet, propose déjà de cloner des chevaux, notamment pour la compétition. Je crois que c'est la seule entreprise européenne à proposer cela. Le clonage des mammifères s'est banalisé. On a déjà cloné une quinzaine de mammifères dans le monde : chat, chien, mouflon, loup, rat, lapin, grenouille, cheval, furet... On s'intéresse aux mammifères car économiquement, c'est le plus intéressant. En France, c'est interdit de consommer de la viande d'animal cloné, en revanche, c'est autorisé aux Etats Unis et au Japon ».

La rédaction-Bourdin & Co