J’ai constaté une baisse de désir

Votre opinion
- +

Même si le plaisir est toujours là, Léa éprouve beaucoup moins de désir qu'avant pour son partenaire.

Léa : J’ai 28 ans et j’ai constaté une baisse désir pour mon partenaire depuis quelques mois, mais en revanche pas une baisse de plaisir. Ça fait un peu plus de un an que nous sommes ensemble et je ne sais pas trop ce qui se passe. Comme les hommes assimilent souvent le sexe à l’amour qu’on leur porte, j’ai l’impression que mon ami pense que je l’aime moins, alors que ce n’est pas le cas.

Brigitte Lahaie : Ce n’est pas très drôle parce que ce qui avant était un plaisir du début à la fin l'est moins maintenant, et du coup les rapports sont espacés, on y pense moins, et le partenaire le sent aussi. Je crois que c'est une erreur de dire que l’on peut faire revenir le désir, qu’il ne faut faire l’amour que lorsque l’on a du désir. Je pense qu’il y a en effet un moment donné où, quand on est dans une relation d’amour tranquille et rassurante, le désir s’émousse souvent, et c’est ce qui vous arrive visiblement.

En fait c’est parce que vous aimez vraiment votre partenaire et que vous êtes tranquille avec lui, c'est-à-dire que vous avez le sentiment que votre couple n’est pas en danger et qu'en conséquence vous ne ressentez plus le besoin de ce désir qui est une arme féminine pour s’attacher à un homme. Si vous le voyiez tourner autour d’une autre femme, le désir renaîtrait certainement, même si ce n’est pas ce que je vous souhaite. C’est pour cette raison que c’est complexe, parce que plus il est demandeur, plus vous sentez à quel point il est attaché à vous et donc moins votre désir va s’émousser.
 Dans un cas comme le votre, je conseille de trouver un juste milieu : il ne faut pas que vous vous sentiez obligée de faire l’amour chaque fois qu’il en a envie, et il faut essayer de trouver un rythme pour donner un peu de place à votre désir et ne pas donner à votre partenaire l’impression que vous vous éloignez. Je crois qu’il faut vraiment avoir une discussion claire à ce sujet.