"Mensonge, sectarisme et agressivité": le vrai visage de Hidalgo, selon NKM

29 opinions
- +

Après Anne Hidalgo cette semaine, c'était au tour de NKM de se retrouver face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC. La candidate UMP à la mairie de Paris s'en est prise à son adversaire Anne Hidalgo.

Invitée sur RMC ce jeudi matin, la candidate UMP pour la mairie de Paris, arrivée en tête au premier tour des élections municipales dans la capitale, s'en est prise à son adversaire Anne Hidalgo en revenant sur le débat entre les deux candidates mercredi soir. "Madame Hidalgo a montré hier son vrai visage, celui de l'agressivité, du sectarisme, du mensonge", a dit NKM.

L'ancienne ministre de l'Ecologie s'est également servie de la politique critiquée du chef de l'Etat pour faire pencher la balance en sa faveur dans cet entre-deux tour. "François Hollande aujourd'hui, il est enfermé à l'Elysée. Il fait penser à qui ? Vous savez, en 1789, Louis XVI, enfermé à Versailles, il faisait de l'horlogerie. François Hollande aujourd'hui est enfermé à l'Elysée. Je ne sais pas s'il fait de l'horlogerie, je ne sais pas très bien ce qu'il fait, il est en séminaire avec lui-même et il ne veut pas écouter", a lancé Mme Kosciusko-Morizet sur RMC, usant également de petite phrase : "Le gouvernement, c'est Titanic. Mais sur le Titanic, au moins, l'orchestre jouait juste".

VOTEZ - Municipales : NKM ou Hidalgo pour Paris ?

Sur Paris et les transports

Revenant sur les problèmes concernant les parisiens, NKM a assuré qu'elle supprimerait les véhicules trop polluant du centre-ville de la capitale : "Je suis maire, on interdit les poids lourds, les cars de tourisme, tous le véhicules les plus polluants dans les villes. Je ne suis pas pour la circulation alternée. Je veux des interdictions ciblées en fonction du taux de pollution. C'est plus efficace et plus juste", a affirmé NKM. Rendez-vous dimanche dans les urnes pour connaitre la prochaine maire de Paris.

La rédaction avec Jean-Jacques Bourdin