J'ai des gaz quand on me fait une fellation

7 opinions
- +

Ce dysfonctionnement intestinal à un moment inopportun des rapports intimes gêne terriblement Frédéric.

Frédéric : J'ai 28 ans, et j'ai un souci avec mon fonctionnement, c'est parfois le «détail qui tue». Quand une partenaire me fait une fellation, je ne peux pas me retenir, j'ai des gaz.

Bruno Martin, psychanalyste :
Si c'est involontaire, on bascule dans une idée de vulgarité, qui n'est pourtant pas de votre volonté. Vous faites peut-être de l'aérophagie en temps normal. J'insisterai aussi sur le plan médical, pour qu'on vous aide à évacuer un peu le contenu des intestins auparavant, pour que vous vous débarrassiez avant l'acte du maximum d'air contenu dans les intestins. Je pense que c'est simple.

Brigitte Lahaie :
C'est sûr, ce n'est pas très romantique. Je crois qu'il vaudrait la peine d'en parler à un médecin. S'il n'y a pas de réelle raison liée à votre organisme, c'est que votre cerveau a mis quelque chose en place. Il va donc falloir changer ce fonctionnement. Je pense que cela peut se négocier avec une partenaire, mais il faut surtout que vous appreniez à déconnecter.
Ce qu'il faudrait déjà essayer, c'est de vous faire caresser manuellement et de voir comment cela se passe. Je crois qu'il ne faut pas désespérer. On peut imaginer que cela corresponde à quelque chose de complètement inconscient, et, pour arriver à le dépasser, il faut trouver autre chose. Quand une femme vous caresse manuellement, essayez de grincer des dents, par exemple, pour que votre cerveau soit occupé par autre chose.