J'ai été gêné par l'odeur de ses aisselles

Votre opinion
- +

Hassan n'a pas supporté les effluves d'une femme qui lui plaisait pourtant beaucoup et en a perdu tous ses moyens.

Hassan : J'ai eu une expérience assez particulière par rapport à une odeur. J'ai rencontré une fille par le biais d'un ami, avec laquelle j'ai commencé par beaucoup discuter au téléphone. On s'est ensuite rencontrés, elle me plaisait beaucoup. Au fur et à mesure que je la déshabillais, j'ai commencé à sentir de plus en plus une odeur très forte émanant de ses aisselles, ce qui m'a complètement bloqué et j'ai perdu mon érection. J'ai été très gêné parce qu'elle s'en est aperçu. Ne voulant pas la vexer, je suis passé par des mensonges, en lui disant que l'on ne devrait pas précipiter les choses.

Brigitte Lahaie : Si vous étiez chez vous, vous auriez pu essayer de lui proposer de prendre une douche. Le souci, c'est que ça vous a complètement détourné de cette femme. Vous n'en auriez peut-être plus voulu même propre. Vous étiez en été, il faisait chaud, et en plus, le trac peut faire transpirer d'un seul coup. Peut-être qu'au fond vous êtes passé à côté d'un très bon coup! Ce n'était pas facile de lui signaler ça et cela aurait pu la blesser.