En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
rmc

Opéra Carmen revisité: "Depuis l’affaire Weinstein, on n’a plus le droit de rien dire, ni de rien montrer"

À l’Opéra de Florence, un directeur a demandé à son metteur en scène de changer la fin de Carmen. La raison invoquée ? Selon lui, on ne pourrait plus applaudir le fait de voir une femme mourir (à la fin de la pièce, Carmen est tuée par Don José). Pour Gilles-William Goldnadel ce n’est ni plus ni moins que du "révisionnisme artistique". "On est dans un climat d’intolérance totale, que l’on trouve aussi lorsque France 2 a viré Tex sous prétexte qu’il a fait une blague sur une femme au beurre noir".

Mise en ligne le 09/01/2018

Sur le même sujet