La France, sortie de la crise ?

Votre opinion

Postez un commentaire

130 opinions
  • juanmarco
    juanmarco     

    j'aimerai tant !!! toutefois nous sommes même pas encore au plus profond de la crise... il suffit de réécouter Francois de closet pour s'en convaincre!! de gauche comme de droite il n'y a pas eu une seule reforme courageuse depuis 35 ans!!!

  • demain47
    demain47     

    Le sursaut minuscule de notre économie n'est pas du tout une sortie de crise, A force de reculer pour faire les choses, un moment donné les gens ou entreprise acculés sont obligé de les faire. C'est fait, nous retombons aussi vite dans la merde de tous les jours et ce n'est que le début malheureusement parce que la crise ne fait que commencer en réalité et que nous serons en plein marasme d'ici 2015/16 !

  • joel the clone
    joel the clone     

    " La France, sortie de la crise ? " C'est le titre du nouveau Star Wars ?

  • braveheart1941
    braveheart1941     

    Interlude
    http://www.servimg.com/image_preview.php?i=6&u=17954401

  • monde meilleur
    monde meilleur     

    parce que la crise n'est que française??les ignorant attribut la crise ,le mécanisme de la crise mondiale AU PS...MRD

  • michael Lyon
    michael Lyon     

    Normal toute l'économie mondiale n'est pas durable, forcement un jour le pic de non retour est atteint...

  • patrice merignac1
    patrice merignac1     

    le MES comme le FSE c'est un report du problème financier de la Grèce vers tout les états et rien d'autre dut au financement par la sphère de la finance privée des économies de chaque pays avec un système financier qui ne fonctionne que par la dette et les possibilités qui sont donner pour créer sans limite de l'argent mais qui a un inconvénient celui que l'économie mondiale entre pays se doit être équilibrer pour que n'explose pas des crises financières quelle soit d'ordre privé comme les subprimes au usa ou publique avec les dettes des états.
    mr draghi et l'union européenne en demandant une vertu budgétaire aux pays tout en laissant a la finance privée les prérogatives de création monétaire va nous emmener tout droit dans une vraie crise économique et surtout sociale, aujourd'hui notre pays a un déficit annuel de 70 milliards annuel faisant pour une bonne partie fonctionner l'économie demain si plus de déficit hélas ce sont pas les citoyens qui pourront eux alimenter l'économie sans pouvoir d'achat pour le faire donc grande récession en perspective, perte énorme de notre niveau de vie et tout ce qui va avec chômage qui va exploser, régression sociale etc...

  • patrice merignac1
    patrice merignac1     

    les statistiques du pib est une arnaque de la part des économistes, et donc un vrai leurre pour le monde politicien qui pourtant encense cela pour cacher 1 l'inflation la vraie celle que l'on subit tout les jours, 2 la santé réelle de l'économie souvent tirer par des baisses de consommation par le bas et une forte hausse par le haut des classes sociales de notre société et rien d'autre prenant nullement en compte l'évolution démographique ni encore l'emploi en lui même, ni le pouvoir d'achat individuel des individus et ou même si celui ci passe négatif ne peut que par le systeme de calcul que remonter, donc faisant croire que les crises économiques au bout ne sont que passagère et donc que les crises sociales (augmentation du chômage, baisse de pouvoir d'achat, régression social) n'existe pas elle aussi sur la durée

  • Saladelle 30
    Saladelle 30     

    Inutile de faire de longs discours....La France est toujours au bord du gouffre financier et l'économie est sur la paille pour plusieurs années , juste le temps qu'il faudra pour virer ces incapables qui ne savent que vivre avec l'argent des autres. Nous sommes gouvernés par des Fonctionnaires qui ne savent pas ce que c'est que de travailler pour produire des richesses. Ils ne connaissent que la spoliation, en augmentant sans cesse les impôts et taxes.

  • michael Lyon
    michael Lyon     

    Patrice vous ne risquez pas d'être lu même les politiques ne connaissent pas ce que vous mentionnez.
    Les politiques savent bien souvent critiquer le système universitaire Français, je crois qu'ils en sont bien la preuve.
    Je préfère voir ceci comme de l'incompétence car j'aurai un peu de mal à imaginer qu'ils fassent exprès d'enliser les pays.
    Pour ceux qui n'ont pas bien saisi:
    PIB = indice faussé par l'inflation que l'on ne vous calcule pas pour faire passer la pilule
    A vu de nez, sans avoir de réels chiffres en tête, ni fait de calcul, je dirais que la réelle augmentation du PIB serait de l'ordre de 0.02 à 0.05% et le reste étant de l'inflation.
    Patrice si vous avez les chiffres, vous pourrez peut être donner un ordre plus précis. Si je me rappelle bien l'augmentation du PIB sur l'année 2012 était de 145 Milliards d'euro je crois. Et selon les calculs, il me semble que 136 milliards environ étant dus à l'inflation monétaire. La croissance réelle n'étant que de 9 milliards.

    Je doute que l'on soit sur du 0.5% rien qu'avec la proportion de l'inflation sur le pib l'année dernière.

Votre réponse
Postez un commentaire