Mis à jour le
Immobilier : allez-vous vendre ?
 

La réforme sur les plus-values immobilières est entrée en vigueur ce dimanche. Concrètement, elle propose un allègement des taxes sur la vente des résidences secondaires. Allez-vous profiter de cette réforme pour vendre votre bien ? Immobilier : allez-vous vendre ?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • eddyb
    eddyb     

    vendre quoi? même pas propriétaire de mon appartement,et pas de bagnole correct non plus,tous les gouvernement les un après les autres nous ont essoré

  • Liliane de Marseille
    Liliane de Marseille     

    Je n'ai hélas pas de résidence secondaire ! Mais si j'en avais une je ne la vendrais pas car je pense que c'est le meilleur placement ! Quand les revenus deviennent insuffisants pour vivre on peut alors louer sa résidence secondaire.

  • Kid Limonade
    Kid Limonade     

    Je viens juste d'acheter ma résidence principale :-) Pour la secondaire on verra plus tard... ou probablement jamais !

  • Louis Tarascon
    Louis Tarascon     

    Vendre quoi ?

  • sortilege
    sortilege     

    à tous les smicards : profitez pour vendre vos résidences secondaires le ps fait actuellement des cadeaux rien que pour vous faire plaisir!

  • Furto
    Furto     

    Le sondage est évidemment mal posé : tout ceux qui n'ont pas besoin de vendre répondront non.

    La question s'adresse en fait uniquement aux vendeurs potentiels, ceux ciblés par la réforme : ceux qui hésitent à vendre depuis l'augmentation des impôts de la réforme Fillon (début 2012).

    Ceux là feraient bien de se poser les bonnes questions : la plupart ont perdu plus en valorisation de leur bien en attendant un an, qu'ils ne récupéreront en baisse d'impôts avec la nouvelle réforme. Ils ont déjà perdu de l'argent (surtout les maisons secondaires sur le littoral) mais vont en perdre beaucoup plus par la suite.

    En effet : comme à partir de janvier 2014 les droits de mutations vont monter, et qu'à partir de septembre 2014 l'abattement temporaire de 25% saute, s'ils attendent encore , ils se retrouveront à vendre dans un marché déjà en baisse depuis 2 ans (perte de plus value), dont la solvabilité des acheteurs baisse par l'impôt (augmentation des droits de mutations) et dont les éventuelles plus values seront encore plus taxées (fin de l'abattement de 25%).

    En un mot : tout ceux qui ont un bien potentiellement à vendre dans les secteurs qui baissent, seraient bien plus malins de cocher "oui" à ce sondage.

    Ps : et pour ceux qui ne savent pas si ca baisse chez eux, il leur suffit d'installer castorus : http://www.castorus.com => ils auront tous les historiques des annonces à vendre près de chez eux. Parfois les courbes font peur ^^

  • ConfusdeDonges
    ConfusdeDonges     

    "Il n'y a pas un problème d'offre mais de demande". En effet, en ce moment l'offre dépasse la demande mais ce n'est pas un problème. Logiquement les prix devraient baisser ce qui permettrait à une plus grande partie de la population de pouvoir acheter. Hors, le vrai problème, c'est que les prix au mètre carré continue d'augmenter. En s'accrochant à leur "plus-value" ce sont les propriétaire qui bloque le marché pas les acheteurs. De plus il n'a jamais été aussi difficile d'obtenir un prêt en particulier pour les jeunes sans patrimoine. Sans accès au crédit et avec des prix inaccessible, je ne vois pas comment la demande pourrait augmenter. C'est également la conséquence des cadeaux fiscaux destinés à encourager l'investissement locatif pour les propriétaires au détriment des primo accédant. Dommage que Chiraque n'est pas écouté Sarkozy en 2006 parcequ'en mettant en place les subprimes en France, le marché aurait réellement été cassé et la jeunesse aurait accès à des logements à bas coût (ironique bien sûre).

  • Eric 2
    Eric 2     

    les droits de mutations font parti intégrante des frais dit de notaire

  • IELDONDEU
    IELDONDEU     

    Ce ne sont pas les honoraires du notaire mais les droits de mutations qui sont des impôts diretcs

  • IELDONDEU
    IELDONDEU     

    Il n'y a pas de hausse des frais de notaire, mais pour certains départements des droits de mutation. Cela n'a rie nà voir avec les honoraires du notaire fixés par décret.

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)