Mis à jour le
Il reste quelque 3 000 soldats français au Mali, dont 200 militaires français à Kidal, stationnés sur l'aéroport.
 

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, reporters à RFI, ont été enlevés et exécutés près de Kidal samedi. La mort de ces deux journalistes français est-elle la preuve d'un échec de l'opération Serval au Mali ? Assassinat au Mali : échec de l'intervention française ?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

79 opinions
  • jurassique3
    jurassique3     

    c'est n'importe quoi! je crois que la majorité des votants n'ont aucune notion de ce que c'est que l'armée, un intervention militaire et n'ont même pas fait l'armée, c'est une question qui n'a pas lieu d'être

  • lamichederennes
    lamichederennes     

    bien sûr que c'est un échec HOLLANDE n'a pas jugé des conséquences que ca pouvait avoir, il a préféré tenter de se refaire la cerise avec le mali mais c'était trop loin des élections.

  • RichardZ
    RichardZ     

    On n'enlève pas les Américains parce qu'ils ne paie pas les rançons ....
    On n'enlève pas les Anglais parce qu'ils ne paient pas les rançons ....
    On n'enlève pas les Russes parce qu'ils ne paient pas les rançons ....
    Alors pourquoi enlève-t-on les Français .... ?
    Et quand les Français s'imaginent ne plus vouloir payer, ne les rappelle-t-on pas à l'ordre en assassinant deux journalistes tout comme on a fait 11 morts en faisant sauter un bus au Pakistan ?
    Cessons la langue de bois et ne payons plus une fois pour toutes maintenant que, cher payé, le processus est engagé.

  • cocotelasticote
    cocotelasticote     

    FH à crié victoire trop tôt quand il est allé la bas !

    et combien tout cela va t'il couter ? et on est comme des cons tout seul la bas ! je croyais que l’Europe était une bonne chose ? ou est donc le soutient ?

  • Caton l ancien
    Caton l ancien     

    Si le but est d'éradiquer les attaques de groupuscules, le résultat ne sera jamais acquit. L’Irak et l'Afghanistan sont les exemples les plus récents. On y laissera des hommes et beaucoup d'argent avant de finir par repartir la queue basse en laissant la situation en l'état.

  • fedexgoat
    fedexgoat     

    Et c'était pareil chez nous avant que le peuple se soulève. Ils sont conditionnés certes mais ils peuvent s'en libérer un jour j’espère pour eux.
    De plus même si ce sont les politiques et/ou l'armée qui possède les armes je doute sincèrement que si une grande majorité se soulève (et pas seulement une partie comme la Syrie par exemple)le pouvoir ne tienne longtemps. Surtout que là il ne devrait pas y avoir la Russie pour s'y opposer au Conseil

  • Caton l ancien
    Caton l ancien     

    Ne mélangeons pas tout. L'intervention a été un succès, c'est à peu près la seule réussite de Hollande, mais c'est aussi avec pour seul profit un moment de gloire au prix de quelques morts et blessés et d'une grosse dépense qui n'est pas terminée. Quelle que soit l'horreur de cet assassinat ignoble, c'est hélas un fait divers, à la limite de l'accident du travail. Ça n'a rien à voir avec un réel acte de guerre. J'ose espérer que l'objectif de la France n'est pas d'interdire les assassinats dans les rues maliennes, chose qu'elle n'arrive pas à faire dans les rues de Marseille. Il est vrai qu'avec notre gouvernement actuel, le pire est le plus probable.

  • sctnaenc
    sctnaenc     

    fedexgoat, vous faites erreur. Les peuplades de ces contrées sont culturellement conditionnées pour se soumettre à celui qui frappe le plus fort. Et ce ne sont pas les débats humanistes des occidentaux qui y changeront quoique ce soit.

  • sctnaenc
    sctnaenc     

    Lorsque l'on joue à un jeu, il faut jouer avec les mêmes règles que son adversaire, sinon on a perdu d'avance. Ce n'est pas avec des moyens conventionnels et en faisant dans l'humanisme que l'on arrivera à éradiquer le terrorisme. Et tandis que les politiciens jouent les vierges effarouchées dans leurs confortables bureaux, ce sont les citoyens normaux qui trinquent leur incapacité à prendre des décisions.

  • rocambole
    rocambole     

    nous allons nous enliser dans cette affaire

Lire la suite des opinions (79)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)