Mis à jour le
La monnaie française doit rester l’Euro
 

Pour Eric Brunet, la monnaie française doit rester l’Euro. Carrément d'accord ou carrément pas d'accord ? A 14h, vous étiez 64% à ne pas être d'accord avec Eric Brunet. Continuez d'échanger et d'argumenter ci-dessous. La monnaie française doit rester l’Euro

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

336 opinions
  • Daniel Gouacide
    Daniel Gouacide     

    Mr Brunet, 13 jours après la mise en œuvre de ce sondage, comment peut-on publier les résultats et en tirer des conclusions ?

  • Daniel Gouacide
    Daniel Gouacide     

    64%, c'était le 03/10/2013...

  • pegase90
    pegase90     

    Les dés sont pipés .. la dernière foi que j'ai visité ce site il y a 1 ou 2 jours, le compteur affichait 81 % pas d'accord , et là vous affichez 64% ????? De qui se moquent on ?

  • Daniel Gouacide
    Daniel Gouacide     

    Mr Brunet,

    Au 11 octobre 2013, 21h30, 81% des 8403 votants ne sont pas d'accord pour conserver l'Euro comme monnaie unique.
    Quelles seront donc les suites données, sur RMC, à ce sondage ?

    Avec de tels chiffres, il semble difficile de faire l'économie d'un débat public sérieux et complet sur l'Euro, face à François Asselineau (http://www.upr.fr). Le président du mouvement UPR semble l'interlocuteur le plus prompt à affronter n'importe quel de vos contradicteurs.

    Qu'en pensez-vous ?

  • michael Lyon
    michael Lyon     

    Toute main mise sur une monnaie explique facilement au travers des équations les problèmes que cela engendre. Il serait nécessaire de se poser la question un jour des conséquences du doping de la masse monétaire que certains pays pratiquent depuis 50 ans, c'est pas compliqué il n'y a pas plus inflationniste... Encore une fois nous avons au moins 20 ans de retard. Nous avons les exemples des premiers pays ayant eu cette main mise, dans quel état sont ils aujourd'hui ? Ne me parlez pas de l'Allemagne, elle pratique ce jeu depuis peu et donc le retour de flamme n'est pas encore arrivé. Personnellement quand même Alan Greenspan se l'avoue alors je pense qu'il est grand temps d'y réfléchir et de ne pas prôner de bêtises qui seront encore plus problématiques. L'avenir n'est plus au système de réserves fractionnaires un point c'est tout, et vouloir réformer en gardant le même système est une hérésie. Et ce système explique noir sur blanc pourquoi il faudra toujours payer plus, europe ou pas. Comprenez vous au moins pourquoi l'on dit qu'une masse monétaire ne peut qu'augmenter ?

  • didier grassineau
    didier grassineau     

    le fait de créer une monnaie unique qui envahirit toute l'europe afin de supprimer la spéculation sur les monnaies OK mais l'UE est phagocyté par les ultras libéraux qui jouent avec cette monnaie pour gagner encore plus de fric grâce a la BCE qui est indépendante, les pays de la zone Euros doivent pouvoir avoir la main mise sur cette monnaie et pas la subir

  • BAUDE
    BAUDE     

    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=381440265319520&set=a.102894639840752.2286.100003606483160&type=1&theater

  • michael Lyon
    michael Lyon     

    Rien que sur la question de l'essence vous faites fausse route. J'espère que vous ne tenez pas ces informations d'économiste car ceci en deviendrait grave je trouve. http://www.notre-ecole.net/pic-de-petrole-et-decroissance-conference-debat-yves-cochet/
    http://www.msystemes.com/divers/nucleairecochet1.pdf
    Au passage ceci est un réel travail d'économiste qui s'appuie sur les formules mathématiques de Marion King Hubbert ( il était mathématiciens, physiciens géologues ), ses travaux sont a ce jour la base de toutes études économiques des ressources naturelles, et je dis bien la base. Sans vous appuyer de ces travaux, tout postulat scientifique est caduque. Cette étude démontre par A+B que la décroissance économique du pétrole est telle, qu'elle a anéantie des villes dont l'économie tournait autour des activités du pétrole ( exemple Détroit ).
    Je vous ai joint une autre étude avec le nucléaire, en fait vous pouvez faire le même travail pour toutes les ressources naturelles renouvelables et non renouvelables grâce aux travaux de Marion King Hubbert.
    De plus l'inflation n'est pas liée à la planche à billet, cette définition était encore valide il y a 50 ans mais aujourd'hui elle ne l'est plus. L'inflation c'est la hausse globale et durable des prix enfin plutôt sa conséquence car on ne peut pas la définir réellement car les mécanismes ne sont pas tous connus. Elle est encore moins liée à la planche à billets car cette planche à billets que l'on appelle monnaie de base car émise par les banques centrales ne représente que 10 % de la monnaie. Le reste est de la monnaie scripturale gérée par les banques sous chartes. Le problème c'est que ces banques sous chartes crées de l'argent du moment qu'une transaction est en mouvement. Si vous voulez le système équationnel permet lorsque vous déposez 100 euros à votre banque de créer, grace au mouvement au travers du système financier, environ 1000 euros avec les intérêts. On vous diras mais c'est pas vraiment une création, c'est plutôt un clonage algébrique de la somme ou d'autre explication mais cela revient à créer de l'argent tout simplement sur le plan mathématique. Mais le problème c'est qu'en créant de l'argent de cette façon, vous impactez directement sur la hausse des prix. Car l'équation M*V=P*Q démontre bien que si la masse monétaire augmente alors P*Q va augmenter pour que l'équation soit à l'équilibre, P est le vecteur prix, Q est supposée constante (personnellement maitrisant l'art des équations, je ne suis pas d'accord sur le fait que Q soit supposée constante mais ce n'est pas le débat ).
    Nous avons donc bien une inflation provoquée massivement par le système bancaire mondiale provoquée finalement par les mouvements de capitaux aux travers du systèmes de réserves fractionnaires. D'ailleurs V est la vitessse de la monnaie ( grosso modo sa fréquence de transaction ) dans l'équation citée plus haut. V est intimement liée à l'augmentation du facteur prix. J'irai plutôt vers une explication systémique financière. Je ne suis pas le seul à aboutir à cette hypothèse, bien d'autres et notamment Alan Greespan, ancien président de la banque fédérale Américaine, va même plus loin en admettant que c'est toute un édifice, une idéologie qui s'écroule... L'Euro n'est pas la raison de cette crise, elle ne n'a fait qu'accélérer certains faits.

  • Daniel Gouacide
    Daniel Gouacide     

    1) De quel repliement sur soi parle t-on : Même sortis de l'UE, la France conserve ces différents son siège au conseil de sécurité de ONU (Ce n'est pas rien), à l'OMC, des centaines de représentations diplomatiques, des relations avec les BRICS, le monde de la francophonie... La France ne sera jamais seule. D'ailleurs, elle n'a jamais été aussi isolée que depuis son ralliement à l'Otan, dont il faut aussi sortir.


    2) La peur de l'inconnu ? Après 21 ans d'UE restrictive (Maastricht), comment parler d'inconnu ? D'ailleurs, beaucoup d'entre nous ont bien étudié le traité de Lisbonne et en connaissent les contraintes.

    Art. 5 + 121 (Retraite et politique économique et sociale), Art. 119 + 130 + 282 (Indépendance de la BCE contre l'inflation et donc pour un chômage de masse), Art. 123 : (Interdiction d'emprunter à la banque centrale), Art. 168 + 169 (Santé et environnement), Art. 253 (Le juges sont nommés par les ministres), Art. 4, 5 (Votes et désignation au sein de l'UE ==> Démocratie KO), Art. 32, 39 (Politique agricole commune ==> Open bar pour monsanto), Art. 42 (Défense de l'Europe ==> Soumission à l'OTAN et donc au futurs attentats près de chez toi.), Art. 48 (Les "procédures de révision" permettent aux exécutifs de modifier eux-mêmes les institutions sans consultation des peuples. ==> Cool, non ?), Art. 49 (Liberté d'établissement des entreprises ==> Faut pas se plaindre des deloc), Art. 50 (Sortie de l'union européenne ==> Oups, Ca on en cause pas ! ! ! D'ailleurs, c'était pas impossible de sortir de l'UE, l'année dernière, quand c'était pas politiquement correct ?), Art. 63 (Interdiction de limiter la libre circulation des capitaux (Organisation de la délocalisation) ==> LA c'est le top... Les entreprise font ce qu'elles veulent et les produits étrangers, surtout hors euro, peuvent venir péter les prix en France... C'est la perle cet Art. 63...), Art. 5, (Retraite et politique économique et sociale ==> Pas la peine de défiler devant l’Élysée... Les décision sont prises ailleurs), Art. 119, 130, 282 (Indépendance de la BCE), etc, etc, etc...

    Non, je récuse toute notion d'inconnu concernant l'UE...

  • Daniel Gouacide
    Daniel Gouacide     

    "carrément pas d'accord" avec quoi ?

Lire la suite des opinions (336)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)