Mis à jour le
Les peines iraient d'une simple amende à 6 mois de prison en cas de récidive.
 

Ce mercredi à 18h, vous étiez 84% contre une sanction pour les clients des prostituées. Faut-il les sanctionner ? Retrouvez ici les meilleurs avis et continuez à voter et à donner votre opinion. Prostitution : le baromètre de votre opinion

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

93 opinions
  • claude09
    claude09     

    "" La prostitution favorise la criminalité et les viols: "Or bien loin de les éviter, la prostitution fait le lit de l’inceste, de la pédophilie et du viol, en impliquant de façon inconsciente l'autorisation de la transgression de cet interdit, pour de l'argent. "" Ta maman a dû un peu trop te donner des fessées cul nu, toi, t'es vraiment pervers !
    L'ONU est bien placé en ce qui concerne la violence sexuelle envers les femmes vu que les militaires US et autres ne se sont as gênés avec les femmes et les GAMiNES en Irak et Afghanistan ! GUIGNOL !

  • Didier Bois
    Didier Bois     

    La prostitution a toujours été lié à la traite des être humains, au proxénétisme. On ne peut pas dire, « la traite des êtres humains c’est une horreur, il faut lutter contre », et laisser d’un autre coté la prostitution se développer, alors que plus de 85% des personnes prostituées sont contraintes à la prostitution par des proxénètes (Richard Poulin) et que 80% de toute la traite des êtres humains est à des fins de prostitution (UNODC, 2012). C'est une recommandation de l'ONU contre le crime: « S'ATTAQUER À LA DEMANDE, EST LA CLÉ DE LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DES ÊTRES HUMAINS » insiste Joy Ngozi Ezeilo, Rapporteur spécial de l'ONU sur le trafic des êtres humain (2013/05/31)

  • Didier Bois
    Didier Bois     

    Parlez de sexualité quand 90% sont contraintes à la prostitution par des proxénètes (fondation Scelles, 2012) est criminel. La prostitution n'est pas un ensemble de rencontres individuelles mais une commerce mafieux organisé pour enrichir des criminels. "cela a toujours été un commerce traditionnel du crime organisé" Dominique Sistach. Tant que l'on ne pénalisera pas la demande, on peut sortir autant de femmes de la prostitution que l'on veut, des criminels trouveront un million d'autres femmes vulnérables pour les remplacer.

  • Didier Bois
    Didier Bois     

    Les maisons closes n’empêchent ni la rostitution de rue, ni la prostitution clandestine, ni la violence, bien au contraire. Là où il y a des maisons closes, la prostitution de rue est considérable et les lieux illégaux prolifèrent.

    En Espagne, l'ouverture des bordels s'est traduite par une explosion de la prostitution de rue pourtant illégale. « Elles sont sous la coupe de réseaux de proxénétismes puissants. Ces réseaux se disputent, parfois violemment, les meilleurs sites. Les ronds-points, où les voitures sont obligées de ralentir, sont les plus recherchés. Chaque rond-point 'appartient' à un réseau. Il y installe deux filles, une par sens de circulation. Elles sont obligées de travailler 6 à 7 heures par jour avant que la relève ne les remplace » (L'indépendant, 2012/ 10/13).
    Et les lieux clandestins prolifèrent en toute illégalité ; A Gérone, on compte 60 établissements, parfois dans de simples appartements. Le triple à Barcelone. A la Jonquera, en décembre 2012 les différents entre réseaux mafieux s'est réglé à l’explosif sur un bordel. Puis le 23 décembre, cinq hommes cagoulés et armés ont déposé une voiture piégée devant l'établissement : Un kilo de TNT, deux bonbonnes de gaz y ont été retrouvés. Le maire voudrait fermer les bordels mais impossible car la prostitution est légale.(Le Parisien, 2013/01/06)

    "Dans les grands bordels Espagnols, c'est certain que la majorité des filles sont maquées ; les réseaux mafieux ont nécessairement infiltrés ces méga-maisons closes ; il est impossible que le patron ne prenne rien sur les passes", Alain Dulion ex propriétaire de bordels en Espagne.

  • Didier Bois
    Didier Bois     

    La prostitution favorise la criminalité et les viols: "Or bien loin de les éviter, la prostitution fait le lit de l’inceste, de la pédophilie et du viol, en impliquant de façon inconsciente l'autorisation de la transgression de cet interdit, pour de l'argent. Si le corps des femmes est une marchandise, il n'y a plus de frein à cette consommation implicitement autorisée. » Dre Judith Trinquart

    Au Névada, seul état des USA a autoriser la prostitution, il y a 2 à 4 fois plus de viols que dans tout autre état des états unis.

    Lutter contre les réseaux passent nécessairement par la pénalisation de l'achat de tout acte sexuel(recommandation de l'ONU).
    « S'ATTAQUER À LA DEMANDE, EST LA CLÉ DE LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DES ÊTRES HUMAINS ». insiste Joy Ngozi Ezeilo, Rapporteur spécial de l'ONU sur le trafic des êtres humain.

  • Shrike
    Shrike     

    Ce plus vieux métier du monde permet de juguler pas mal de viols, d'incestes, de détresse ou de misère sexuelle de nombreux hommes qui ne savent pas contrôler leur nature. Les célibataires timides, les maris délaissés, etc. trouvent là un moyen de neutraliser leurs pulsions. Où est le problème ? Maintenant, il faut certes lutter contre les réseaux esclavagistes et ce, sans pitié. il faut assurer une sécurité à ces femmes qui doivent rester libres. Cela dit, aux féministes enragées et primaires, je propose la castration de tous les hommes dès la naissance, comme ça, plus besoin de prostituées et bonjour l'extinction de la race humaine.

  • rosen17
    rosen17     

    Comment peut-on parler de choix ... le choix d'une victime , le choix d'être chaque jour violée , je l'ai fait et pourtant , je le dis et redis , ce n'était pas un choix de carrière mais un choix de survie .Toutes les femmes que j'aie rencontrées dans se système, n'étaient pas volontaire mais c'étaient tout simplement égarées de la réalité . La peur au ventre , elles allaient vendre leur corps , Pour quelques deniers . Une fuite en avant , la peur d'un huissier , d'une expulsion , toujours la peur , elles ont toutes souhaitées un jour une vie meilleur . Elles ont toutes rêvées vivre autre chose . Je suis et je resterai pour la pénalisation du client . Etre client , c'est se donner tous les droits et même d'acheter un corps donc celui de violer .

  • Didier Bois
    Didier Bois     

    Tant que l'on ne pénalisera pas l'achat d'acte sexuel, on peut sortir autant de femmes que l'on veut de la prostitution, il y aura un million d'autres femmes vulnérables que des proxénètes prendront pour les remplacer. 90% sont sous la contrainte de proxénètes (fondation Scelles, 2012) et 80% de toute la traite des êtres humains est à des fins de prostitution. On ne peut pas dire, la traite c'est une horreur, il faut luter contre et laisser la prostitution se développer. Oui à la pénalisation des clients vrais responsables de la traite et du proxénétisme.

  • Didier Bois
    Didier Bois     

    Il faut pénaliser le client car c'est à cause de lui que des proxénètes vont contraindre des femmes vulnérable à la prostitution. Et c'est les recommandations de l'ONU:
    « S'ATTAQUER À LA DEMANDE, EST LA CLÉ DE LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DES ÊTRES HUMAINS ». insiste Joy Ngozi Ezeilo, Rapporteur spécial de l'ONU sur le trafic des êtres humain.
    « C'est la demande d'achat d'actes sexuels, d'organes... qui EST LA RESPONSABLE de la traite des êtres humains » selon un nouveau rapport établi par un expert indépendant des droits de l'homme des Nations Unies. 31 mai 2013

  • keysersoze
    keysersoze     

    Cannabis et maisons closes : même combat... Legalize It...
    Maintenant, si l'insécurité et la criminalité arrange certaines personnes, surtout, ne changez rien ! Tout va très bien pour le meilleur des mondes, à Marseille comme ailleurs en France...

Lire la suite des opinions (93)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)