Prostitution: l’État n’a pas à intervenir sur la sexualité

Mis à jour le
Prostitution: l’État n’a pas à intervenir sur la sexualité
 

Prostitution : pour Eric Brunet, l’État n’a pas à intervenir sur l’activité sexuelle des Français. 70% d'entre vous étaient d'accord à la fin de l'émission. Continuez à voter et à partager votre opinion. Prostitution: l’État n’a pas à intervenir sur la sexualité

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

85 opinions
  • Leeloo 32
    Leeloo 32     

    Dans quelques années, on se demandera comment on a pu asservir des êtres humains ainsi ...

  • victor 63
    victor 63     

    La socièté a reconnu l'existence légale des homosexuels et lesbiennes avec le mariage, eux qui furent stigmatisés
    persécutés culpabilisés et sans statut légal social durant des siècles.Une grande solidarité devrait se lever

    pour retirer les prostituées de leur no-mansland social et les faire enfin exister légalement, car le phénomène reclus encore plus dans la misère et la peur ne se tarira pas.Mais on peut en douter quand on voit Ruquier qui béneficie maintenent du "mariage pour tous" légalisé, hier soir à ONPC se gausser des opposants à cette loi comme Antoine et Elisabeth Levy, a t-il peur de la réaction de l'Elysée pour sa carrière ? Si la gauche, hors genre "gouvernement du vice et de la vertu", veut
    faire une loi sur la
    prostitution la seule solution humaine et intelligente c'est de les faire sortir de l'underground stigmatisés et
    méprisés de fait,les libérer de leur peur et de leur honte sociale (car on n'annulera jamais le phénomene qui
    entrera encore plus dans la misére ) de légaliser et encadrer et donc de leur donner un statut social légal pour
    les personnes adultes qui l'ont choisi librement enfin reconnues et à respecter: cotisations, retraites etc..de
    les secourir socialement si elles veulent en sortir . De plus si on tentait de les racketter ou de les "proxénétiser"
    elles pourraient ainsi porter plainte immédiatement à la police afin d'arrêter le ou les individus, très efficace ,tout comme quand
    on est agressé ou cambriolé. Ensuite traquer impitoyablement les reseaux proxénétes qui exploitent les femmes venues
    de l'Est ou de l'Afro-Maghreb. Là la gauche veut nous faire une loi inquisitoriale à la Saint Louis grand pourfendeur
    en son temps de la prostitution pour des raisons "religieuses", aujourd'hui clairement idéologique de Tartuffes qui se
    servent souvent en caché d'escorts -girls mille fois plus discrétes que la prostituée lambda, pou de femmes minoritaires contre l'opinion génerale (73 % opposés à cette proposition de loi )
    qui ont la haine de la prostitution pour diverses raisons souvent un transfert ou une impériorité ...pour imposer son point de vue aux autres. Sans compter des intégristes religieux masqués ou idéologiques en lobbies ou en parti . D'autre part amalgamer la prostitution enfantine qui est un crime et à punir impitoyablement avec la prostitution adulte

    librement choisie est un argument fallacieux qu'on entend souvent sur les radios .Ensuite toutes les statistiques et des études orientées des équipes politiques
    engagées vers cette loi sont orientées, assénées et bien plus que doutables, 99 % de prostituées étrangères, sic ! absolument faux.2 % de prostituées libres faux aussi , mais assénés comme en propagande de soutien à la loi à venir.
    Le drame c'est que les députés culpabilisés et pour ne pas passer pour des "souteneurs" devant l'opinion et des féministes enragés risquent de voter la loi, si ça n'est pas ordonné en vote bloqué sur toute la gauche 300 environ , qui y perdent ainsi leur liberté de conscience et d'expression d'élus du peuple , comme ça a eu concrétement lieu pour faire passer le "mariage pour tous".

  • Leeloo 32
    Leeloo 32     

    Je ne crois pas que les équipes spécialisées de notre Police Judiciaire cesseront de combattre les proxos et leurs réseaux. LA FUTURE LOI VISE SURTOUT À DISSUADER LES CLIENTS lesquels, depuis toujours, se réfugient derrière le 'consentement' supposé de l'être humain obligé de se prostituer.

  • VIA IZQUIERDA 59NORD
    VIA IZQUIERDA 59NORD     

    Et puis la traite humaine pour Brunet ce résume à de la sexualité consentie. Quel valeur à la vie humaine avec ce genre de raisonement.De toute façon cela ne sera jamais appliqué à ce niveau d'amende c'est illusoire de penser que la prostitution sera éradiqué avec des amendes, ce qu'!il faut c'est s!attaquer au milieu à l'argent qu'il dégage

  • RLPonpon
    RLPonpon     

    Ben moi, je dirais +1, je vois mal un gouvernement qui rate tout s'occuper avec succès d'un problème qui perdure depuis la nuit des temps. N'en déplaise aux gauchos, ils feraient mieux de prendre les problèmes dans l'ordre de leur importance, économie, chômage, etc, et concernant ce problème de prostitution, qu'ils rétablissent l'autorité du gouvernement en agissant avec moyens policiers à la hauteur et fermeté de la justice (on peut réver, non?) dans le respect des lois en vigueur. Mais aux yeux des gouvernants actuels, ça n'a pas le même pouvoir d'enfumage qu'un bon sujet sociétal, avec plein de divisions, comme on commence à s'y habituer. D'ailleurs, la réaction du gaucho de service vous le confirme, non ?

  • anne02
    anne02     

    Ici, il ne s'agit d'intervenir sur la sexualité mais sur du travail caché et des réseaux mafieux. Parce que croire que femme peut se prostituer sans être récupérée par un mac ou un réseau c'est croire au Père Noël... Même si c'est de saison, c'est stupide ou de mauvaise foi.

  • Leeloo 32
    Leeloo 32     

    A propos de débilité, pardon ... mais vous imposez !

  • Leeloo 32
    Leeloo 32     

    L'Etat intervient déjà "sur l'activité sexuelle des français". Et c'est heureux ! Qui oserait contester nos lous sur la prostitution des mineurs .... par exemple ? Drogue et prostitution sont les deux mamelles nourricières de la mafia. Si l'on veut éviter de se laisser totalement submerger, IL EST INDISPENSABLE DE LUTTER SÉVÈREMENT CONTRE L'OFFRE ... ET LA DEMANDE !

  • Bernard RASSE
    Bernard RASSE     

    Pardon pardon pardon, j'ai honte, la situation de ces pauvres filles est assez grave pour qu'on n'en plaisante pas, mais lire une telle débilité, ça me fait réagir, c'est les nerfs, encore pardon, mais surtout, pas eux, non, ils ont fait assez de mal à l'économie, à l'emploi, à la sécurité, non. Contentez vous de mettre en place une action de lutte renforcée contre les proxénètes, vrais moyens d'investigation, de répression (pardon, Madame Taubira, j'ai utilisé un mot interdit, promis, je le ferai plus) et protection des plaignantes.

  • Bernard RASSE
    Bernard RASSE     

    Catastrophe, si l'état s'en occupe, vu leur efficacité sur tous les plans, dans quelques mois, c'est les proxos libérés et à la tête du cac40, les prostituées et leurs clients taxés, et obligés d'aller porter le petit dej au lit des patrons de réseaux internationaux, pour satisfaire au besoin de réinsertion si cher à notre ministre de l'injustice.

Lire la suite des opinions (85)

Votre réponse
Postez un commentaire

    A lire aussi

    BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0f3c8151b7c9018b2155620013eec1f2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(444fa48cdf0988801c504787300cce78) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(93b3bb8d427e078977df34881fcf8bd4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(1384cd6a5a111caf681a198af27dc675) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(85eebd504bb8cf678b2cdd7528268ea4) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(acf9463cb864343c51c1ce58dc368189) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(0dfc771bea2c91000b538fa6004eae0c) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(327754124d887944627db2afdfbc02d2) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(76ad5ae25e74aca3882a6ae4f70e28ed) BackBee\ClassContent\ArticleOpinion\ArticleOpinion(7da7067453571c460cf71cd22bc29bbe)