RMC

Le tribunal administratif de Paris a reconnu ce lundi que l'Etat a commis des "négligences fautives" dans l'affaire du chlordécone aux Antilles. Une action collective avait été lancée par 1240 victimes présumées de ce pesticide.

Vivement critiqué par certains membres de l'opposition pour avoir placé ses enfants dans une école privée très réputée, le ministre de l'Éducation, Pap Ndiaye, s'en est justifié dans le Parisien ce week-end.

Fil Infos

toute l'actu

Politique

Société

Économie

Police-Justice

Insolite

International

Tech

Sciences & Nature

People & Culture