RMC

A cause de l'explosion de cas contacts au Royaume-Uni, des supermarchés en pénurie de certains aliments

Sur les réseaux sociaux, des photos de rayons vides cette dernière semaine, un peu partout au Royaume-Uni. Alors la pression monte sur le gouvernement pour assouplir les règles d'isolement.

L'épidémie de cas contacts menace de paralyser l'activité du Royaume-Uni. Le nombre de cas positifs grimpe en flèche depuis plusieurs semaines, flirtant avec les 50.000 cas quotidiens. Résultats, des centaines de milliers de cas contacts sont contraints de s'isoler durant 10 jours.

>> A LIRE AUSSI - Royaume-Uni: le ministre de la Santé s'excuse après des accusations d'infidélité

Des étagères entièrement vides dans les supermarchés. Depuis une semaine, Sally le constate quotidiennement dans son magasin du Kent, au sud-est de Londres.

“Samedi, j'ai voulu aller faire mes courses et plusieurs étagères étaient complètement vides. Et depuis, le problème ne fait qu'empirer. J'ai du mal à trouver du vin, de l'eau en bouteille, des fruits et des légumes. Dernièrement, il y a des panneaux sur les étagères vides qui indiquent que c'est parce que la demande est ‘plus forte’. Ça montre que le problème risque de durer encore un moment”, indique-t-elle.

Des magasins bientôt fermés?

La raison, une flambée des cas contacts en Grande-Bretagne et les dix jours d'isolement obligatoire qui paralysent l'activité du pays. En conséquence, la main-d'œuvre commence sérieusement à manquer dans les supermarchés, mais aussi chez les chauffeurs poids lourds.

La fédération des distributeurs britannique exhorte le gouvernement à assouplir les règles d'isolement, sans quoi certains magasins seront contraints de fermer. 

Alexandra Sirgant avec Guillaume Descours