RMC

Achats des cadeaux de Noël: "Les Français sont un peu lents au démarrage"

-

- - -

Dernier week-end entier pour faire les achats de Noël. Bon nombre de Français attendent le dernier moment pour s'occuper de leurs cadeaux de Noël. De quoi provoquer un rush dans les magasins.

Il n'y a pourtant pas de surprise, Noël tombe toujours le 25 décembre mais Mathilde, elle, n'arrive pas à anticiper: "Chaque année, je me dis que je vais les faire à l'avance, mais chaque année, je suis toujours en retard. Il va falloir que je me presse un peu, mais ce n'est pas facile de clore les cadeaux à temps".

Pour d'autres comme Sonia c'est le manque d'inspiration qui explique ses achats au dernier moment: "On hésite, on attend, on est dans l'indécision. On ne sait pas, il y a trop de choix. On repousse et au dernier moment, il faut y aller et on se prend le gros rush. Mais je vais mettre des bonnes baskets".

"La chaîne logistique a du mal à suivre"

Il faudra en effet jouer des coudes ce week-end dans les magasins, puisque les Français sont plutôt des acheteurs de Noël tardifs, comme l'explique Frédérique Tutt, analyste du marché des jouets pour la société d'analyse NPD:

"L'année dernière, on a vu que 15% des ventes annuelles sont faites sur les deux dernières semaines avant Noël et cette année, on va encore battre ce record. Les Français mais pas seulement les Français, tous les Européens sont un peu plus lents au démarrage. Le calendrier aide à ça aussi. On voit que Noël tombe le lundi, donc on se dit qu'on a un week-end entier supplémentaire pour finaliser nos achats. La chaîne logistique a du mal à suivre que ce soit du côté des fabricants ou des distributeurs. Certains produits sont en rupture, donc il faut se dépêcher si on a des idées très arrêtées sur ce qu'on souhaite acheter".

Et pour les vrais retardataires, sachez que la majorité des magasins sera ouverte dimanche 24 décembre.

Aurélia Manoli (avec P.B.)