RMC

Après une année 2020 compliquée, les chocolatiers se sont adaptés et son prêts à affronter Pâques cette année

Ce dimanche, nous fêterons Pâques. Malgré le confinement, un tiers des Français compte bien la célébrer cette année. Et qui dit Pâques, dit chocolat. Bonne nouvelle, les chocolatiers font désormais partie des commerces jugés essentiels.

Malgré le confinement un tiers des Français a l'intention de célébrer Pâques cette année. Une immense majorité d'entre eux vont acheter ou offrir des chocolats.

Et ça c'est vraiment un soulagement pour les chocolatiers qui ont beaucoup souffert depuis le début de la crise. D'abord parce qu'ils étaient fermés pendant le premier confinement, et donc au moment de Pâques l'année dernière. Les ventes de chocolat en grande distribution avaient chuté de 27% c'était vraiment catastrophique. Et ceux pour qui ça a été plus difficile encore ce sont les petites chocolateries qui n'ont pas pu se rattraper comme les gros groupes avec les ventes de tablettes.

Évidemment l'annonce de ce nouveau confinement c'est quand même une mauvaise nouvelle pour toutes ces chocolateries puisque les familles vont moins se réunir que prévu même si cette fois on a l'autorisation de sortir et donc pourra chasser les œufs en extérieur.

>> A LIRE RMC - "Ma priorité, c'est de faire en sorte que les vaccins arrivent à l'été pour atteindre l'immunité collective", affirme Thierry Breton

Et puis les chocolatiers se sont adaptés à la crise

Les chocolatiers ont réagi. Avec des Drive, des livraisons, du click and collect. De nouvelles façons de consommer qui sont encore en place aujourd'hui avec des innovations...Par exemple la chaine Jeff de Bruges vient d'annoncer qu'on pourrait se faire livrer du chocolat sur rendez-vous désormais via le service de livraison collaborative de la startup Yper... concrètement c'est votre voisin ou quelqu'un qui vit près de chez vous qui vous livre le chocolat et en échange vous participez financièrement à ses frais de déplacement...

Mais attention à ne pas acheter n'importe quel chocolat

Il ne faut cependant pas acheter le premier chocolat venu. D'abord parce que la production de chocolat a un cout que souvent on ignore, un coût environnemental avec la déforestation et un cout sociétal. Le cacao c'est une source de revenus importante pour plein de petites exploitations familiales en Afrique, en Amérique latine et en Asie...

Des familles qui ont aussi souffert de la crise parce que les exportations ont été annulées. Donc essayons au maximum d'acheter du chocolat bio ou labellisé, par exemple il y a le label Max Havelaar qui propose cette année des trucs très sympas comme une boite d'œufs au chocolat noir (des œufs vegan) ou une boite d'huitres au chocolat bio...Et puis il y aussi la maison Hugo et Victor qui propose des œufs sans conservateurs, sans colorants et made in France...

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: le Conseil d'Etat maintient les restrictions de déplacement pour les personnes vaccinées

Marie Dupin