RMC

Carburants: les automobilistes veulent faire leur plein avant la fin des remises

Alors que les ristournes à la pompe arrivent à échéance, les automobilistes se précipitent dans les stations pour faire le plein de carburant avant l'augmentation des prix. Ce qui provoque des pénuries.

La ristourne pour faire son plein touche à sa fin. Dès ce mercredi, la ristourne gouvernementale de 30 centimes tombe à 10 et les 20 centimes de réduction supplémentaire dans les stations Total sont divisés par deux. Conséquence, de nombreux automobilistes se pressent pour faire le plein avant l'augmentation et les distributeurs peinent à suivre.

Près de 21% des stations-service étaient à court d'au moins un carburant et 13% étaient même totalement à sec ce lundi.

Pas de retour à la normale avant plusieurs jours

L'Île-de-France est particulièrement touchée. Par exemple, en Seine-Saint-Denis, une station sur deux manque soit d'essence, soit de gazole. En Auvergne-Rhône-Alpes aussi, et plus précisément le département du Puy-de-Dôme où 58% des stations manquent d'un carburant.

Pour l'instant, les préfets n'ont pas pris de mesure pour interdire par exemple la vente de carburant en jerrican. Le retour à la normale dans l'ensemble des stations service devrait prendre plusieurs jours, le temps de toutes les réapprovisionner.

Mahauld Becker-Granier avec Guillaume Descours