RMC

Concurrence entre les fournisseurs d'énergie: "Ça a été un démarchage brutal" témoigne une victime

Avec l'ouverture à la concurrence, les fournisseurs d'énergie ont recours au démarchage à domicile pour trouver de nouveaux clients avec des pratiques douteuses certaines fois.

Plus de fournisseurs d’énergie, mais plus de litiges Selon un baromètre du médiateur national de l’énergie que vous dévoile RMC ce matin, l’ouverture du marché de l’électricité et du gaz à la concurrence il y a onze ans, les Français semblent enfin savoir qu’ils ont la possibilité de changer de fournisseur. En effet, ils n’étaient que 50% à savoir qu’il n’y a pas qu’Engie, ex EDF, en 2017 contre 66% cette année. 

Cependant, cette ouverture à la concurrence provoque une augmentation des pratiques douteuses de certains opérateurs. C’est notamment le cas de Nicole. Il y a un an, elle a été démarchée et s’est engagée sans le savoir chez un nouveau fournisseur. "D’après ce que j’avais compris, c’était pour payer moins cher l’électricité et le gaz, j’ai signé. Je n’ai pas vu que c’était un contrat, je me suis fait avoir comme une débutante", admet-elle.

30% de litiges en plus

A l’époque, Nicole était souffrante et sortait d’une longue maladie. Pour son mari, les commerciaux en ont profité.

"Ça a été un démarchage brutal. Ce qu’ils ont fait là, profiter de l’abus de faiblesse de mon épouse, c’est incorrect", estime Raymond, son mari. 

Dans l’affaire, le couple a perdu quelques dizaines d’euros. Mais pour le médiateur de l’énergie, Jean Gaubert, ce type d’opérations, multiplié plusieurs fois, "ça fait un gros rapport pour l’opérateur". Selon lui, le vrai problème c'est que les agents qui démarchent à domicile "ne gagnent leur vie qu’au nombre d’opérations qu’ils ont réussi".

Cette année, le nombre de litiges lié aux démarchages à domicile a augmenté de 30%.

Thomas Chupin (Avec G.D)