RMC

Consommation: les Français veulent moins d'emballages

Selon une étude menée par Citeo, les Français veulent des produits avec moins d'emballages. Pourtant, le secteur de l'emballage se porte bien.

Les Français veulent moins d'emballages. C'est ce qui ressort d'une étude sur les habitudes de consommation des consommateurs menée par Citeo, l'organisme chargé de financer le tri et le recyclage des déchets ménagers en France.

Et ce qui ressort c'est que les consommateurs veulent que ça changent. 65% d'entre eux choisissent de préférence des produits moins emballés, que ce soit pour les pots de yaourts ou pour le maquillage. Ils apprécient d'ailleurs les cosmétiques "nus" pas du tout emballés, les emballages en carton, les produits compactés comme les lessives ou les déodorants, et quand on leur demande quel est l'emballage qui respecte le moins l'environnement ils citent le plastique.

Pourtant, le secteur de l'emballage se porte très bien. Les emballages ménagers représentent encore plus de 5 millions de tonnes (dont 24% sont constitués d'emballages plastiques: bouteilles, barquettes, pots de yaourts), selon les chiffres du marché du secteur pour le salon All4pack qui aura lieu la semaine prochaine.

Le chiffre d'affaires du l'emballage plastique en forte hausse

Et tous secteurs confondus les matières plastiques transformées et utilisées dans l’emballage sont en hausse de 2,4% en 2017 par rapport à 2016. D'ailleurs le chiffre d'affaires du l'emballage plastique est en forte hausse (2,6% avec un chiffre d'affaire à 7,9 milliards d'euros).

Ces chiffres concernent tous les emballages ménagers et industriels. Nous sommes donc très loin d'une majorité de Français qui font leurs courses en vrac avec leurs propres sacs en tissu et leurs bocaux en verre.

Et si le secteur de l'emballage se porte aussi bien, c'est aussi lié au commerce en ligne. D'un côté les industriels font des efforts en magasin pour présenter des produits moins suremballés, mais d'un autre, nous sommes de plus en plus nombreux à commander sur internet. D'ailleurs la production des papiers et cartons d’emballage est en hausse elle aussi, portée notamment par le commerce puisque 80% des colis sont conditionnés dans des emballages en carton ondulé.

Marie Dupin