RMC

Covoiturage: un "double bonus" de 100 euros accordé en 2023 pour les nouveaux conducteurs

Un double bonus de 100 euros va être versé à ceux qui se lancent dans le covoiturage en tant que conducteurs, à partir du 1er janvier. Objectif: inciter les travailleurs à privilégier ce mode de transport. Ce dernier est de plus en plus apprécié des Français, notamment car il est économique et écologique. Sur la plateforme Blablacar Daily, il y a eu trois fois plus de trajets domicile/travail en 2022 qu'en 2021, selon son directeur général, Adrien Tahon.

C'est une habitude que de plus en plus de travailleurs commencent à prendre. Partager son trajet avec d'autres personnes, le matin et le soir, entre son domicile et son lieu de travail a de nombreux avantages.

C'est économique et surtout écologique. Cela permet aussi de réduire le nombre de véhicules sur les routes et donc de gagner du temps.

Pour encourager cette pratique, l'État a décidé de récompenser les usagers. Un double bonus de deux fois 100 euros va être mis en place à partir du 1er janvier.

Il faut réaliser 10 trajets en trois mois

"Il y aura 100 euros pour les gens qui se mettent à covoiturer en tant que conducteur pour du domicile-travail et 100€ pour les longues distances", explique Adrien Tahon, directeur général de Blablacar Daily, invité sur RMC ce jeudi.

Cette aide ne concernera que ceux qui s'inscrivent sur les plateformes déjà en place, c'est vraiment pour encourager ceux qui n'osaient pas faire du covoiturage ou qui le pratiquaient de manière informelle.

Les conditions pour obtenir cette aide sont assez souples. Il faut donc n'avoir jamais été inscrit sur une plateforme et il faut "réaliser 10 trajets en trois mois", précise Adrien Tahon.

"On économise très vite 1.000 ou 1.500 euros par an"

"On s'inscrit sur Blablacar Daily gratuitement, on renseigne son point de départ et son point d'arrivée, les jours où on souhaite covoiturer et on est mis en relation avec les personnes. Une fois que les 10 trajets sont validés, on reçoit les 100 euros, via Blablacar et ça n'est pas un bon d'achat", explique-t-il.

Cette aide est un coup de pouce, "une première récompense", mais finalement les économies se font sur le long terme. "Pour un trajet domicile/travail, un conducteur va gagner en moyenne trois ou quatre euros par trajet et par passager transporté", affirme le directeur général. Il ajoute: "Si on covoiture sur des trajets quotidiens, on économise très vite 1.000 ou 1.500 euros par an."

En tout cas, la pratique se démocratise en France. Entre les grèves et les hausses de carburant, les trajets en covoiturage ont explosé. "On a trois fois plus de trajets domicile/travail cette année, que l’an dernier", confirme Adrien Tahon, même si la pratique n'en est encore qu'à ses débuts.

Astrid Bergere