RMC

"Découverte voyage": cap sur Rome, la ville éternelle

-

- - -

Tout l'été, RMC, Gallimard et Cartoville vous propose la chronique "Découverte Voyage". Ce jeudi, direction Rome, avec le GéoGuide Coups de coeur.

Benvenuto à Rome! Capitale de l’Italie, berceau d’un Empire et cité des papes où se télescopent, presque à chaque coin de rue, une histoire millénaire et la vie quotidienne de quartiers aux allures de villages. À Rome, on peut être aussi ému par l’harmonie du Panthéon que par un repas dans une petite taverna. La terrasse d’un modeste caffé peut voisiner une dantesque fontaine Renaissance ou une église avec plus de chefs d’œuvres qu’un musée. À Rome, tout se mélange dans un impeccable équilibre: les étudiants et les retraités, le moderne et l’ancien, les rebelles et la bourgeoisie…pour donner l’une des plus belles villes du monde.

Difficile de faire une sélection tant la ville déborde de merveilles. Il y a cependant des incontournables: la Villa Borghèse, immense parc avec ses fontaines, ses sculptures et parmi ses huit musées, la galerie Borghèse qui possède d’incroyables chefs d’œuvres collectionnés au 17e siècle par Scipione Borghèse: sculptures du Bernin, peintures du Caravage et de Rubens… Redescendez de la colline pour arriver Piazza di Spagna avec sa célèbre volée de marches et son encore plus célèbre fontaine Barcaccia réalisée par le Bernin et son fils.

Détour obligé par le Vatican

Impossible de ne pas aller voir la basilique Saint Pierre de Rome aux dimensions tellement hors normes (119 m de haut !) et regorgeant d’œuvres: La Pietà de Michel Ange, le baldaquin du Bernin, des statues de Canova... et à quelques minutes de là, la Chapelle Sixtine, le chef d’œuvre absolu de Miche-Ange qui semble déborder sur le cadre du bâtiment.

Pour voir une Rome plus moderne, il faut se rendre dans le quartier du Testaccio, construit sur une colline d’amphores brisées pour profiter de la vitalité et de la modernité de la ville. Les anciens abattoirs y sont devenus une annexe du musée d’art contemporain de Rome, des bars et des clubs. À voir aussi le Centrale Montemartini, un musée antique dans une ancienne usine électrique désaffectée.

Pour passer une soirée à la romaine, cap à l’est vers le Pigneto, le quartier ouvrier fétiche de Pasolini où on trouve tout un vivier de bars et de petits restaurants. Idéal pour une plongée coude-à-coude avec la jeunesse branchée de la ville.

Et pour s'échapper de la Rome vibrionnante, on peut se rendre à la calme villa d’Este à Tivoli, un bijou de jardin Renaissance à l’Italienne avec terrasses, grottes et fontaines. Un bol d’air et de beauté!

Bourdin Direct