RMC

Des dizaines de milliers de consommateurs ont des siphons qui peuvent exploser

Après la mort, annoncée ce mercredi, d'une bloggeuse de 33 ans victime de l'explosion de son siphon à chantilly, à son domicile près de Mulhouse, le rédacteur en chef adjoint de 60 millions de consommateurs, invité ce jeudi de Bourdin Direct, s'interroge sur la nécessité d'interdire la vente de tels appareils.

Faut-il interdire les siphons à crème chantilly? La question se pose très sérieusement après la mort accidentelle d'une femme de 33 ans samedi dernier à son domicile de Galfingue (Haut-Rhin), par l’explosion d’un siphon à crème chantilly. Interdire les siphons à chantilly? "La question est légitime", répond Benjamin Douriez, rédacteur en chef adjoint à 60 millions de consommateurs, invité ce jeudi de Bourdin Direct.

"Cela fait plusieurs années qu'on alerte sur la dangerosité des siphons"

"Malheureusement c'est un problème que nous connaissons bien à 60 Millions de consommateurs. Cela fait plusieurs années qu'on alerte sur la dangerosité de ces appareils. A force de publier des enquêtes sur le sujet nous avons un certain nombre de témoignages qui nous arrivent. On en était avant ce décès à une soixantaine d'accidents recensés en France. C'est la première fois que survient un décès, mais il y a encore un nouveau témoignage qui nous est arrivé, heureusement sans décès, mais avec trois semaines d'arrêt de travail".

La jeune femme décédée, Rebecca Burger, manipulait son siphon lorsque la partie supérieure de l'appareil a explosé. Un problème récurrent sur ce type d'appareil, explique Benjamin Douriez. "L'un des soucis avec les siphons c'est qu'il y a des éléments qui ne sont pas assez solides pour résister à la mise sous pression. On pense que c'est un objet commun, mais c'est un outil assez dangereux puisque ces appareils fonctionnent sous une très forte pression".

"Pour donner un ordre de grandeur, la pression dans un siphon peut dépasser les 10 bars quand, dans une cocotte-minute, elle ne dépasse pas les 2 bars.".

"Il y a des dizaines de milliers de modèles défectueux"

"Et il y a des modèles défectueux, poursuit le rédacteur en chef adjoint à 60 millions de consommateurs. Ce modèle, de la marque Ard'Time, avait fait l'objet d'un rappel pour raisons de sécurité en 2013. Il n'est plus en vente, mais il y a des dizaines de milliers d'appareils de cette marque qui sont dans les foyers. Il y a des dizaines de milliers de consommateurs qui ont des siphons défectueux chez eux qui peuvent potentiellement exploser. Et même avec un appareil bien fait il y a des risques de mauvaise utilisation qui sont non négligeables".

P. Gril avec JJ. Bourdin