RMC

"Dupin Quotidien": les poissons panés manquent... de poisson

Certains produits en présentent 80% et d'autres seulement 35%: une enquête révélée par l'association des consommateurs CLCV indique que les poissons panés d'aujourd'hui manquent cruellement de poisson.

Comment (bien) choisir son poisson pané? Une enquête de l’association de consommateurs CLCV révèle jeudi matin qu’on trouve vraiment le pire comme le meilleur avec ce type de produits dont raffolent les enfants, notamment. 

Première conclusion de cette enquête que dévoile Marie Dupin sur RMC: les poissons panés manquent cruellement de…poisson. 

En fonction de la recette, on va retrouver dans certains produits 80% de poisson, dans d’autres seulement 35%. Par exemple dans ces filets de limande du Nord meunière qu’on trouve chez Monoprix, il y a 72 g de poisson pour 100 grammes de produit.

En revanche, il y a seulement 35 grammes de poisson dans les "Croque baby fromage" de Cité Marine et 48,5 grammes dans les "Petits trésors" de Croustibat Findus.

Première règle, donc, quand on achète du poisson pané: regardez s’il y a vraiment suffisamment de poisson à l’intérieur. Conseil pratique: les produits qui en contiennent le plus sont surtout des filets de poisson. Dans les autres, on retrouve souvent de la chair de poisson, un sous-produit du procédé du retrait des arêtes des filets.

Sel, additifs...

La CLCV déplore également la présence d’additifs et de sel. Ainsi, certains produits représentent à eux seul le tiers des apports journaliers recommandés en sel, telles les croquettes de poisson ail et fines herbes de chez Auchan. 

Quant aux additifs, même constat: il y a trop. Dans plus de la moitié des produits testés, on trouve près de 4 additifs en moyenne. Mais ça peut être beaucoup plus: jusqu'à 10 additifs dans la référence filets de limande du nord meunière de chez Lidl.

Une seule référence ne contient que de la farine, ingrédient de base de la chapelure. Il s'agit des 15 bâtonnets de colin d’Alaska de la marque Odyssée Les p’tits producteurs.

Prudence face aux poissons panés pour enfants

Constat plus inquiétant, enfin: ce sont souvent les produits pour les enfants qui sont les pires.

Globalement, dans ces produits ciblés, on trouve moins de poisson, moins de filets et une moins bonne qualité nutritionnelle. En moyenne, ils sont 14% plus gras et 17% plus salés que les produits non ciblés.

Faites particulièrement attention aux panés pour enfants: choisissez les produits indiquant "100 % filet" et vérifiez la quantité de poisson. Préférez, enfin, une cuisson au four ou dans une poêle antiadhésive sans ajouter de matière grasse. 

Marie Dupin