RMC

"Dupin Quotidien": les prix de l'électricité augmentent à partir de ce week-end de près de 6%

Les tarifs de l'électricité vont sensiblement augmenter dès ce samedi. Une autre augmentation est envisagée au mois d'août.

Le gouvernement avait promis de geler les tarifs pendant l'hiver. L'hiver est terminé et un sacré coup de chaud sur les prix se profile. 6% d'augmentation dès samedi, et peut-être encore 1% de plus au mois d'août. C'est l'une des augmentations les plus importantes jamais enregistrées en plus de 20 ans. Concrètement pour un ménage qui se chauffe à l'électricité avec une facture de 1400 euros par an en moyenne ce sera 85 euros de plus à débourser pour les clients d'EDF qui sont au tarif réglementé mais aussi pour les clients des concurrents qui devraient s'aligner sur cette augmentation. 

Peut-on y échapper ?

On peut toujours changer de fournisseur d'électricité, ce qui peut permettre de faire des économies, jusqu'à 200 euros par an, et puis on peut toujours revenir au tarif réglementé si on n'est pas content. Il existe aussi la solution des achats groupés. L'association UFC-Que Choisir vient justement de relancer une opération cette semaine. Le principe est simple. Vous avez jusqu'au 9 septembre pour vous inscrire sur le site et l'association se charge de négocier les meilleurs prix avec les fournisseurs. La dernière campagne d'achat groupé de l'UFC avait quand même permis à 220.000 foyers d'obtenir des tarifs moins élevés de 9%

Plus d'un Français sur deux ignore que sa facture va augmenter

Selon un sondage du CSA publié hier soir, les Français sont très mal informés concernant cette hausse. Et pourtant c'est déjà un poste de dépense important pour eux : l'électricité représente 2,3% du budget consommation des ménages. La hausse devrait ainsi fortement impacter le pouvoir d'achat des consommateurs. Les retraités devraient être particulièrement touchés, car ils consomment en moyenne plus d'électricité, dans des logements plus grands où ils passent davantage de temps, et avec des revenus moins élevés.

Marie Dupin (avec Guillaume Dussourt)