RMC

EDF: 20.000 foyers attendent encore la prime énergie, "retards inacceptables" pour le ministère

De nombreux Français attendent avec impatience la "prime énergie" promise en compensation de travaux de rénovation énergétique. Il reste encore 20.000 dossiers en attente sur 150.000 demandes de cette "prime".

En mai dernier, Michèle et Christian, respectivement 80 et 84 ans, lancent des travaux de rénovation de leur appartement. Christian souffre de la maladie d'Alzheimer et la salle de bain n’est plus adaptée. Ils en profitent pour troquer leur vieille chaudière au fioul contre une pompe à chaleur plus écologique, car ils savent qu’ils peuvent bénéficier d’une aide: la prime énergie EDF. Leur dossier est accepté le 26 juillet, pour une subvention de 2.500€. Et depuis, pas de nouvelles.

"J'ai réussi à avoir quelqu'un qui m'a certifié que mon dossier avait été validé mais qu'il fallait attendre. C'est très injuste. J'ai besoin de cet argent. S'il n'y avait pas cette prime, j'aurais peut-être gardé ma chaudière. J'ai bien peur que ça passe aux oubliettes", souffle Michèle.

Qu'est-ce que la "prime énergie"?

La prime énergie ou encore "prime coup de pouce chauffage" est un dispositif mis en place par le gouvernement en 2016, qui fonctionne sur le principe du pollueur-payeur. Les fournisseurs ont l’obligation d’inciter les particuliers à faire des travaux de rénovation énergétique, en proposant des primes. Ces entreprises évitent ainsi de devoir payer une amende à l’Etat.

Et ce que l'on a découvert en enquêtant, c'est que l’année dernière, EDF a traité plus de 150.000 demandes de primes mais il reste à ce jour 20.000 dossiers en attente! Certains particuliers se sont même regroupés sur Facebook, ils sont plus de 1.100 abonnés à la page intitulée "Arnaque à la prime Energie EDF".

D’où vient le problème ?

Pour EDF, le problème vient de la nouvelle procédure imposée par le gouvernement depuis un an, qui explique les retards. L’entreprise doit transmettre des lots de 200 demandes à un bureau agréé, qui contrôle au hasard certains dossiers. S’ils sont conformes, l’ensemble du lot est validé: EDF verse la prime à tout le monde. Sinon, il faut recommencer, et ça peut prendre des mois. C’est précisément ce qui arrive à Michèle et Christian. Ils font partie d’un mauvais lot...

"RMC s'engage pour vous" a demandé des explications au ministère de la Transition écologique. Et ce qu’EDF a oublié de nous préciser, c’est qu’il pourrait tout à fait verser les primes sans attendre la fin des contrôles, car d’autres fournisseurs le font. Le cabinet de la ministre Agnès Pannier-Runacher a vivement réagi à notre enquête: "Les retards sont inacceptables et pénalisent les Français, […] EDF doit tout faire pour accélérer le versement de ces primes".

A la suite de notre intervention, le fournisseur nous a assuré que le dossier de Michèle et Christian serait contrôlé dans les jours à venir, pour un versement avant fin février.

Amélie Rosique (édité par J.A.)