RMC

Gaz, électricité: ce qu'il faut retenir du baromètre annuel du médiateur de l'énergie

INFORMATION RMC – Ce mardi matin, RMC vous dévoile en exclusivité le baromètre annuel du médiateur de l'énergie. Avec des bonnes mais aussi des mauvaises nouvelles.

Le médiateur de l'énergie a publié son baromètre annuel. RMC vous le dévoile en exclusivité. La bonne nouvelle, c'est que les Français sont de plus en plus nombreux à savoir qu'ils peuvent changer de fournisseur d'électricité ou de gaz naturel. 2 personnes sur 3 le savent alors qu'ils étaient moins d'un sur deux l'année dernière. Et les consommateurs sont aussi de plus en plus nombreux à sauter le pas puisque 21% des Français ont quitté leur opérateur pour un autre fournisseur d'électricité ou de gaz.

Principale motivation évidemment: faire des économies, mais 11% des personnes interrogées ont fait ce choix pour des raisons environnementales, c'est beaucoup plus qu'auparavant. D'ailleurs 3 Français sur 5 se disent prêts à souscrire à une offre d'électricité verte, particulièrement les 18-34 ans.

De plus en plus de démarchage intempestif

Le problème c'est que si les Français sont mieux informés, ils sont aussi victimes d'un démarchage de plus en plus intempestif. Les litiges concernant le démarchage sont en hausse de plus de 30% depuis 2016.

Le nombre de fournisseurs est passé de 15 fin 2015 à 30 aujourd'hui, donc plus de fournisseurs plus de démarchage. 56% des Français ont été démarchés en 2018. C'était seulement 36% en 2017 donc les consommateurs ont de plus en plus le sentiment d'être harcelés. La plupart du temps (70%) ce démarchage se fait par téléphone mais aussi à domicile (22%), par courrier et sur internet avec parfois des arnaques à la clé. Certains se retrouvent à souscrire un contrat pour changer de fournisseur sans l'avoir voulu, d'autres souscrivent à une offre mais envoient un bon de rétractation qui n'est jamais pas pris en compte.

Autre enseignement du baromètre: les Français ont aussi encore beaucoup d'idées reçues. La plupart pensent toujours qu'EDF et Engie sont une seule et même entreprise. Qu'il est possible de bénéficier des tarifs réglementés du gaz et de l'électricité chez un même fournisseur. 45% pensent d'ailleurs que les tarifs réglementés sont proposés par tous les fournisseurs. Et 17% des personnes interrogées ne savent pas qu'elles peuvent revenir aux tarifs réglementés après les avoir quittés. Autant de fausses idées dont profitent les démarcheurs pour raconter n'importe quoi.

Marie Dupin (avec P.B.)