RMC

"Gilets jaunes": l'inquiétant impact économique sur les commerces

Ils ne sont plus que quelques milliers de gilets jaunes dans les rues le samedi, mais les commerçants subissent encore les conséquences d’un mouvement qui dure depuis 7 mois. Les TPE et PME pourraient être fortement impactées selon un rapport de la commission économique du Sénat dévoilé dans les colonnes du Parisien.

217 millions d’euros. C’est le montant que les assurances ont déboursé pour indemniser les commerçants qui ont subi des dégradations. 217 millions, montant encore partiel et provisoire. Parce qu’aujourd’hui encore, 27 juin, il reste de nombreux commerces dont les vitrines n’ont pas été remplacées, dont les murs et les enseignes restent tagués.

Une fréquentation en baisse de 30%

Conséquence immédiate: une baisse de la fréquentation. Et pas seulement le samedi. En moyenne, sur tout le territoire, moins 30% d'attractivité. Mais c’est pire à Rouen par exemple. Jusqu'à 50% en moins en particulier dans les TPE en habillement, équipement de la maison, petite restauration.

Des commerces qui ont eu recours au chômage partiel ou carrément aux ruptures de contrat. A Lyon, une boutique sur 5 a dû licencier du personnel.

De nombreuses cessations de paiement

D’autres entrepreneurs ont obtenu des reports de paiement. Mais pas extensible. Et maintenant que les échéances arrivent, qu’il va falloir payer, la situation ne s’est pas améliorée, le chiffre d’affaire n’est pas reparti.

Si bien que c’est au second semestre 2019 que l’on devrait avoir le plus de cessations ou défaut de paiement, voire procédure de sauvegarde ou liquidation judiciaire.

Matthieu Rouault (avec Caroline Petit)