RMC

"Habituellement c’est nous qui donnons": ces communes distribuent des bons d'achats à leurs administrés

Les maires de deux communes du nord de Toulouse ont décidé d’offrir des bons d’achats à leurs administrés les plus démunis.

Un petit coup de pouce en pleine crise des gilets jaunes, alors que certains n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois. Deux maires de deux communes situées au nord de Toulouse ont décidé d’offrir des bons d’achats de 50 euros à leurs administrés. Ces bons sont valables dans les commerces et les grandes surfaces des communes de Lespinasse et Saint-Jory.

Pour cette agricultrice à la retraite, qui vit seule, ce bon d’achat a permis de remplir le caddy: "Je viens de prendre du thon, c’est en conserve, j’ai pris de la saucisse fraiche, j’ai pris des pommes de terres, de la salade, du fromage", explique au micro de RMC Marie-Josée, 74 ans, qui gagne moins de 800 euros par mois.

135.000 euros redistribués aux 2.700 foyers fiscaux

"C’est important, car comme je n’ai pas une grosse retraite, cela me permet de faire un peu plus que d’habitude ! C’est une bonne initiative car c’est de l’argent qui vient de la commune, qui nous est réservé. Habituellement, c’est pas du tout cela, c’est plutôt nous qui donnons", ajoute-t-elle.

La mairie de Saint-Jory a décidé de redistribuer 135.000 euros aux 2.700 foyers fiscaux. Dans un premier temps, Thierry Fourcassier le maire de cette commune de 6000 habitants, voulait offrir des bons d’achats de carburant, avant de changer de stratégie.

"C'est normal qu'on leur restitue quelque chose"

" Avec tout ce qui s’est passé pour le pouvoir d’achat des gilets jaunes, on est parti sur de l’alimentaire et également des services. C’est un retour des choses envers les administrés, c’est vrai qu’ils nous apportent beaucoup, c’est vrai qu’on leur demande beaucoup, c’est normal qu’on leur restitue quelque chose", explique l'élu.

Ce bon d’achat de 50 euros est également valable, chez le boucher, à la boulangerie et même au salon de coiffure

Jean-Wilfried Forquès (avec Guillaume Dussourt)