RMC

Hausse du carburant et pénurie: "La tentation est grande pour les stations service de profiter de la situation"

Après plusieurs jours de pénurie de carburant, les prix à la pompe ont augmenté. Une hausse qui est surtout due à l'augmentation des prix du pétrole, explique sur RMC Lionel Maugain, journaliste à 60 millions de consommateurs. Le magazine prévoit toutefois de publier la liste des stations service qui ont profité de la pénurie pour gonfler les prix.

Le prix du carburant a-t-il augmenté ces derniers jours? "Oui, c'est plus cher", constate Lionel Maugain, journaliste au magazine 60 millions de consommateurs. Mais la pénurie de carburant n'est pas forcément à l'origine de cette hausse des prix.

"On va penser que c'est à cause de la pénurie, ce qui est rare est cher, sauf que là cette crise sociale tombe au moment où le prix du pétrole a augmenté d'à peu près 8% depuis un mois", explique-t-il. Cette hausse est donc répercutée sur les prix à la pompe.

"La tentation est grande de profiter de la situation"

Même si la hausse du pétrole peut expliquer l'augmentation de prix, certaines stations-services auraient profité de la situation de pénurie pour tirer leurs prix vers le haut. Le magazine 60 millions de consommateurs a donc décidé de s'intéresser aux prix pratiqués la semaine dernière par les stations service, lorsque les difficultés pour trouver du carburant étaient les plus grandes. 

"Nous allons regarder ce qui s'est passé la semaine dernière pour voir si certaines stations n'en ont pas profité pour abuser de la situation. Le cas échéant nous publierons le nom des stations", indique Lionel Maugain.

Les stations services peuvent librement augmenter leurs prix mais doivent signaler tout changement: "à chaque fois qu'une station service change les prix, elle doit le signaler. Si elle ne le fait pas elle écope d'une amende". 

Lionel Maugain reconnaît que "la tentation est grande" pour les stations service "de profiter de la situation pour arrondir sa marge". "D'autant plus qu'en temps normal, la concurrence fait rage entre les stations service avec les grandes surface qui vendent quasiment sans marge le carburant".

Carole Blanchard