RMC

"J’ai besoin d’argent": les annonces de revente des cadeaux de Noël en hausse de 8%

C'est devenu une pratique de plus en plus courante ces dernières années: revendre ses cadeaux de Noël aussitôt déballés ou presque. Selon un baromètre eBay, le nombre d'annonces pourrait atteindre les 3 millions d'ici le 3 janvier.

Aussitôt déballés, aussitôt revendus. Les Français sont déjà nombreux à mettre en vente en ligne leurs cadeaux de Noël qui ne sont pas à leur goût ou dont ils n'ont aucune utilité. La plateforme de revente Rakuten enregistrait ce dimanche une hausse de 8% des nouvelles annonces mises en ligne, par rapport à 2021.

Rayane, fan de basket, a reçu de sa tante le maillot d'une équipe de NBA. L'attention était parfaite, à un détail près. “Ce n’est pas une équipe que j’affectionne”, indique-t-il. Il va donc le revendre en ligne, un geste qu'il n'assume pas vraiment.

“Je ne vais pas lui en parler parce que ça va peut-être lui faire de la peine”, confie-t-il.

Mais pour Rayane, les 30 euros qu'il peut obtenir en échange en valent la peine. Son ami Maxence compte lui vendre le médaillon égyptien que lui a offert sa grand-mère. “J’avais regardé et il coûte dans les 50 euros donc pourquoi pas”, explique-t-il.

Un moyen de financer Noël

Et cet argent, l'étudiant de 20 ans en a besoin. “C’est sûr que l’argent, c’est important. Je dois faire l’anniversaire de ma copine. C’est le 10 janvier donc j’ai besoin d’argent”, s’amuse-t-il.

C'est surtout pour beaucoup de Français un moyen de faire face à la crise du pouvoir d'achat, comme le montre le baromètre d'une plateforme d'e-commerce.

“La première des motivations pour 70% des Français, c’est, d’après notre étude, de pouvoir financer Noël et mettre de l’argent de côté grâce à la revente des cadeaux de Noël”, affirme Sarah Tayeb, directrice générale adjointe d'eBay France.

Près d'un Français sur cinq comptent revendre leurs cadeaux de Noël par nécessité budgétaire.

Kévin Gasser avec Guillaume Descours