RMC

"J'ai été prélevé sur ma feuille de paie et sur mon compte bancaire": retards et problèmes lors du premier prélèvement à la source

Depuis le 25 janvier, 26 millions de salariés et fonctionnaires voient leur salaire net amputé de l'impôt sur le revenu dans le cadre du prélèvement à la source. Mais si la transition s'est globalement bien passée, il y a tout même eu des erreurs.

Les premières fiches de paye incluant le prélèvement à la source sont normalement toutes arrivés. Depuis le 25 janvier, les quelques 26 millions de salariés et fonctionnaires voient donc leur salaire net amputé de l'impôt sur le revenu.

"Cela s'est déroulé tout au long du mois de janvier, comme prévu et sans bug", précisait dans un communiqué jeudi dernier Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics.

Double prélèvement

Mais si la transition s'est globalement bien passée, il y a tout même eu des erreurs. Des milliers de contribuables sont allés, fiches de paie à la main, chercher les réponses cette semaine aux centres des impôts. C’est le cas notamment de Cathy, prélevée deux fois.

"J’ai été prélevée sur ma feuille de paie, et également sur mon compte bancaire, donc je paie double. Je suis allé aux impôts pour avoir des informations, j’en ai pas eu, je ne sais pas quoi faire", explique-t-elle à RMC.

"Cela peut s'expliquer si, en plus de ses revenus salariés, elle a exercé une activité autre activité non salariée en 2017 ou si elle perçoit des revenus fonciers. Il y a alors un prélèvement spécifique sur ces revenus tous les 15 du mois. Si elle n'a plus d'activité non salariée ou plus de revenus fonciers, elle peut reporter ou supprimer ces acomptes", tient à rectifier Daniel Baldaia de la Direction générale des finances publiques.

"Je suis fou furieux"

Sébastien, lui, n'a pas été prélevé du tout ce mois-ci. Le fisc n'a pas transmis à temps les taux d'imposition des salariés à son patron : "Soit nous aurons au mois de février, janvier et février à payer, et si c’est mars ce sera janvier février et mars. Je suis fou furieux, je n’ai pas prévu sur mon budget d’avoir 300 euros amputé sur ma paie".

"Il ne sera pas prélevé deux fois en février", tient là aussi à rassurer la Direction générale des finances publiques. "Le logiciel de paie ne permet pas à l'employeur de le faire. Le contribuable payera l'impôt de janvier au solde ou il peut faire un acompte libre s'il le souhaite, sans pénalités", ajoute Daniel Baldaia

L'administration reconnait seulement que quelques ajustements sont nécessaires : "La situation que l’on peut trouver ici ou là et qui suscite des interrogations, c’est soit des incompréhensions, soit des choses qui vont se régulariser dans les semaines ou les mois qui viennent", explique Bruno Parent, le directeur général des Finances Publiques, qui rappelle qu’en cas de problèmes il faut à tout prix s'adresser aux agents des finances publiques, et pas à son employeur.

Marie Regnier, Guillaume Dussourt